Tag Archives: Législatives

#Corse – Vanina Borromei annonce sa candidature aux législatives

Après plusieurs déclarations de prétendants à l’élection législative de juin prochain (Léo Battesti, Michel Castellani, adjoint au maire de Bastia, François Alfonsi, Maire D’Osani…), voici celle de Vanina Borromei, Conseillère territoriale depuis décembre 2015, vice-présidente de l’Assemblée de Corse, présidente de la commission des compétences législatives et réglementaires. Cet article est le résumé des candidats à la candidature du mouvement national…

Read More »

#Corse – Second séminaire de la commission des compétences législatives et réglementaires ce soir à Corte

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Second séminaire hier (jeudi) à Corte de la commission des compétences législatives et réglementaires portant sur l’évolution institutionnelle de la Corse et le statut futur de la CTC.

Read More »

#Corse – A droite, toute ! #Législatives2012

Ce renversement de tendance se double d’un désir irrépressible pour la droite extrême. Il n’y a eu que trois circonscriptions en France où le sortant de gauche a été battu, et l’une d’entre elles se trouve en Corse.

Read More »

#Corse – La progression inexorable de Femu a Corsica

La déception de ne pas avoir réussi à arracher le premier poste de député de l’histoire du nationalisme corse ne doit pas masquer l’incroyable progression de Jean-Christophe Angelini et Antoine Mondoloni dans cette circonscription fief du clanisme insulaire et de la droite la plus rétrograde.

Read More »

#Corse – Le bond en avant de Femu a Corsica

La progression de Femu a Corsica sur cette circonscription est impressionnante. Difficile de faire un comparatif au niveau législatif car, en 2007, Gilles Simeoni était engagé dans la circonscription de Corti-Balagna-Plaine et les nationalistes étaient regroupés, toutes tendances confondues, excepté à Bastia où la candidature était portée par I Verdi Corsi.

Read More »

#Corse – Que de chemin parcouru [Femu A Corsica]

2007-2012 : en l’espace d’une mandature de cinq ans, le « paysage politique » de la Corse s’est radicalement modifié. Avec Femu a Corsica, nous avons franchi un seuil de croissance pour le mouvement nationaliste. Doit venir maintenant le temps de la maturité politique pour remporter demain les victoires les plus décisives.

Read More »
error: