X

«L’élection possible aujourd’hui d’un ou plusieurs députés nationalistes aurait un impact médiatique considérable et démontrerait la volonté d’un peuple de s’émanciper.

Cela permettrait également d’être au plus près des décideurs, de faire pression pour le succès de toutes nos revendications et de rechercher l’aide de forces progressistes françaises. Nous devons porter à Paris ces messages : amnistie des prisonniers et des recherchés politiques, statut de résident, statut fiscal, inscription de la Corse dans la Constitution, coofficialité pour la langue corse. Se désintéresser de cette élection, c’est prendre le risque de laisser les forces clanistes reprendre l’offensive après leurs multiples échecs. Depuis 40 ans, ils se sont opposés à toutes les avancées institutionnelles et leur victoire marquerait l’arrêt du processus d’émancipation.

Pour donner à la jeunesse un autre choix que celui de reprendre la violence politique, nous devons gagner ce combat électoral et imposer à Paris une dévolution accrue de pouvoirs à la Corse. Nous sommes les seuls à n’avoir pour objectifs que la défense des seuls intérêts de la Corse et du peuple corse. Tous les autres partis, inféodés à un pouvoir parisien, devront composer. Semu stati è saremu sempre quì, affianc’à voi pè a Corsica ».

Source

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)