« Interpellations, demande de libération rejetée, c’est mardi » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 24 mai 2022) Alors que certains espèrent encore une sortie de crise par le haut, les fonctionnaires zélés de l’état colonial en ont décidé autrement.

La liste de leurs provocations depuis l’assassinat d’Yvan Colonna s’allonge chaque semaine.

Rien que ce matin, des interpellations et la demande d’Alain Ferrandi rejetée.

4 personnes ont été interpellées, ce mardi 24 mai 2022, dans la région bastiaise selon FR3Corse. Ces interpellations interviennent dans le cadre de violences lors de manifestations de soutien à Yvan Colonna.

A la veille d’une hypothétique réunion avec l’état, le rappel de « l’état de droit » est devenue la règle dans le dialogue.

  • Toujours pas de vérité sur l’assassinat d’Yvan Colonna depuis mars dernier.
  • Procès de 11 personnes en mars et avril, une trentaine d’année de prison distribuée, deux incarcérations, des bracelets électroniques.
  • Interpellations, gardes à vue et Procès des jeunes pour les manifestations avec incarcérations,
  • L’interpellation des agriculteurs pour avoir fait un blocage contre le prix des carburants,
  • Appel du PNAT contre Pierre Alessandri
  • l’interpellation ce mardi 17 mai d’une dizaine de jeunes en plaine orientale.
  • Convocations et interpellations des jeunes en Balagna
  • Le harcèlement contre un ancien prisonnier politique de respecter ses obligations du FIJAIT et un procès à venir.
  • La demande d’Alain ferrandi rejetée ce matin
  • L‘interpellation ce mardi 24 mai de jeunes corses

Les communiqués en cette période d’élection ne manqueront pas d’occuper le terrain 2.0

I Scrianzati

Le retour des « mardi ravioli » contre la jeunesse #Corse – Interpellations, rassemblements, réactions…

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: