« Cinquième convocation en 5 ans, l’acharnement judiciaire » 14 juin 2022 – #Corse #FIJAIT

(Unità Naziunale – Lutte de Masse – Publié le 21 février 2022) Il y a quelques semaines nous avions eu l’occasion de rappeler, en conférence de presse, le harcèlement subi par les anciens prisonniers, qu’il s’agisse des obstacles à leur réinsertion que constituent les amendes ou l’atteinte à leur liberté individuelle au travers des différents fichages, FIJAIT notamment.

Nouvelle illustration de cet acharnement, ce 16 février (ndlr 2022) JM Dominici s’est vu notifier sa cinquième convocation au tribunal en 5 ans, pour non-respect des obligations liées à son inscription au FIJAIT.

Son crime ? Ne pas avoir justifié de son domicile auprès de la gendarmerie tous les trois mois.

Jean-Marc a été le premier ancien prisonnier politique corse à être inscrit au FIJAIT. Il l’a été rétroactivement, alors qu’il avait déjà purgé sa peine.
Rappelons que son domicile est connu de tous, qu’il y paye ses impôts. Qu’il travaille chez le même employeur depuis plus de vingt ans. Ne se cache pas. Tellement connu de tous que sa convocation au tribunal, comble de l’absurde, mentionne explicitement son adresse.

Alors qu’à Paris se tient actuellement le procès du carnage des attentats de novembre 2015, cette nouvelle convocation a quelque chose d’indécent.
En s’appuyant sur le détournement manifeste d’une loi conçue pour lutter contre le terrorisme islamiste, la décision du parquet de relancer une procédure témoigne de la continuité d’une répression de nature exclusivement politique qui n’hésite pas à mettre sur un même plan des assassins mus par l’obscurantisme et la volonté d’asservissement et les militants de la cause nationale corse.

Car le refus de se soumettre aux obligations du FIJAIT est un acte de résistance profondément politique. Il a été assumé comme tel lors des précédentes procédures. Passible de 30 000€ d’amende, il expose aussi Jean-Marc à 2 ans d’emprisonnement.

Dans le même temps, ultime provocation, Pierre Bertolini est décoré de la Grand-Croix de la Légion d’Honneur. Chacun appréciera.
Le 14 juin prochain Aiutu Patriotticu se tiendra, cette fois encore, aux côtés de Jean-Marc.

Perchè anu pagatu abbastanza ! Libertà !

PATRIOTTI

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: