#Corse #Padduc #Propriano »U LEVANTE répond aux propos diffamatoire »

(U LEVANTE) U Levante répond aux propos diffamatoires du maire en apportant les preuves judiciaires du caractère remarquable des “patates” de Purtigliolu… et donc de la véracité de ses propos.

levante2 littoralLe 18 octobre 2014, U Levante publiait sur son site internet un article intitulé « Espaces remarquables du padduc : déclassements illégaux à Calvi et Prupià/Propriano ».

Le papier indiquait : “Le 26 septembre déjà, les Conseillers territoriaux, réunis en séance à huis clos, avaient reçu une carte différente de celle étudiée par les comités de pilotage du 3 septembre. Sur cette carte un important déclassement des espaces remarquables de la commune de Prupià était apparu, non annoncé aux Conseillers et “invisible” sans un examen attentif.

À Prupià les déclassements correspondent à des zonages AU qui étaient prévus par la révision du PLU, zonages annulés par décision du tribunal administratif. À Purtigliolu, le tribunal administratif a annulé les zones déclassées parce qu’elles sont des espaces remarquables de la loi Littoral (extrait du jugement reproduit ci-dessous). Cette nouvelle carte est donc sur Prupià/Purtigliolu totalement illégale.”

Le groupe Femu a Corsica, appuyé par Corsica Libera et U Rinnovu, lors de la session des 30 et 31 octobre 2014 consacrée au Padduc, a déposé un amendement afin que ces deux patates de Purtigliolu, exclues des espaces remarquables le 26 septembre, soient réintégrées dans la cartographie définitive soumise au vote. Et cet amendement a été adopté par l’Assemblée. Impossible pour les Conseillers de faire autrement puisque le tribunal avait jugé dans ce sens le 24 septembre 2013 et que l’extrait de jugement était sur le site de U Levante : aucune ambiguïté n’était possible !

Les lieux-dits « Simon di Filippo » et « Cotticcio Fosso », les deux « patates » de Purtigliolu sont donc redevenues des espaces remarquables suite au vote des conseillers territoriaux pendant la session du padduc. Cette décision a provoqué l’ire du maire de Prupià Paul Bartoli le conduisant à déclarer que cette décision était la conséquence des mensonges de U Levante.

Quels sont exactement les propos tenus par le maire de Prupià ?

A LIRE LA SUITE SUR LE SITE U LEVANTE

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: