Assemblée de #Corse @Corsica_Libera « se félicite de l’adoption du #Padduc »

Ce matin le groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse tenait une conférence de presse dont voici l’intégralité du texte :

corsica Libera logoLe groupe Corsica Libera à l’Assemblée de Corse se félicite de l’adoption du PADDUC, lequel marque une avancée importante dans la lutte du peuple corse pour sa sauvegarde et son épanouissement.

Ce vote de l’Assemblée de Corse constitue un message très clair en direction de la société insulaire : ce ne sont pas les spéculateurs et les mafieux qui décideront de la stratégie de développement mise en œuvre dans les années et les décennies à venir, mais les élus de notre peuple. Les intérêts particuliers s’inclineront désormais devant l’intérêt public corse, tel qu’il sera défini par les représentants légitimes de notre collectivité nationale.

Dans le même temps, un second message est délivré à l’adresse de Paris : les Corses ont démontré qu’ils étaient capables de décider par eux-mêmes de leur avenir, y compris dans un domaine extrêmement sensible où les pressions lesplus fortes se font sentir. S’agissant du document adopté par l’Assemblée, CorsicaLibera y a apporté une contribution déterminante tout au long d’un travail commencé il y a quatre ans.

Ces derniers jours, les amendements que nous avons déposés ont grandement participé aux changements positifs validés par une large majorité d’élus. De façon générale, les élus nationalistes ont œuvré à limiter les risques de dérives que certains aspects du projet de PADDUC auraient permis : précision de la notion d’« espaces mutables » et à l’intérieur de ceux-ci, préservation des« espaces stratégiques agricoles » qui y étaient inscrits ; s’agissant de la notion d’ « espaces urbanisés », réécriture de la grille de lecture et précision de la notion elle-même ; large préservation des ZNIEFF ; précision des modalités d’évolution de l’« épaisseur du trait » délimitant les espaces remarquables ; réintégration dans le document de la notion éminemment politique et symbolique de « Peuple Corse »…

Dans un souci de clarté et pour rendre compte de notre mandat auprès du peuple corse, notre groupe précisera ici les modifications les plus importantes apportées par ses propres amendements :

– réinscription de l’intégralité de la pinède de Calvi dans les « espaces remarquables » ;
– suppression de l’accès au site de la Testa Vintilegna, ce qui barre la route à tout projet spéculatif ;
– introduction d’une « Charte paysagère et architecturale », ce qui permettra aux communes lors de l’élaboration de leurs PLU une assistance de la part de l’Agence d’Urbanisme de la Corse, et qui assurera la nécessaireharmonie de l’ensemble des constructions ;
– contrôle rigoureux des éventuels projets de golf, dont l’opportunité sera systématiquement soumise à l’examen de l’Assemblée de Corse, sur la base de donnéesgéographiques, financières et environnementales ;
– réserve mentionnée dans le document en ce qui concerne la réalisation du port de la Carbonite avec une référence explicite aux « débats en cours ». 
Ceci constitue un important changement dans le position de la CTC, laquelle avait jusqu’ici décidé sans réserve la réalisation du port.

D’une façon plus générale, le PADDUC, tel qu’il a été adopté est conforme aux fondamentaux du mouvement national, ses orientations reprenant d’ailleurs largement celles que nous avons proposées depuis des années dans notre projet « Corsica21 », notamment en ce qui concerne la lutte contre la spéculation et la préservation des espaces agricoles. Il met un terme au débat opposant les partisans d’un développement maîtrisé, dont nous sommes, aux tenants d’un pseudo-développement spéculatif basé sur la « désanctuarisation », porteur de dépossession pour les Corses et de graves dérives mafieuses. L’ancien PADDUC et son « économie résidentielle », mort depuis 2009, est désormais enterré.

À présent, notre groupe s’attellera aux autres dossiers importants qui doivent être traités dans les semaines à venir, notamment celui concernant l’architecture institutionnelle. Avec le vote du PADDUC en fin de semaine dernière, on assiste à un renforcement de la cohésion de la majorité d’élus corses favorables à un avenir différent pour notre peuple.

Cette cohésion sera extrêmement utile dans le rapport de force qui aura bientôt lieu avec Paris sur les questions essentielles de la langue, du statut de résidence, de la fiscalité du patrimoine et de la révision constitutionnelle.

Les élus de CORSICA LIBERA

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: