X

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) – Corsica Libera s’est à nouveau réuni ce matin, pour dénoncer l’injustice faite à l’un de ses militants : Fabrice Leca. Selon le mouvement, ce dernier a été condamné à 13 ans de prison : « une condamnation très lourde, sans commune mesure avec les faits reprochés et non avérés » dit Corsica Libera, qui estime ainsi, que celle-ci « n’est pas digne d’une démocratie mais relève d’avantage d’un régime autoritaire ». Le mouvement précise également, que Fabrice Leca a purgé à ce jour 11 ans de prison, et que sa conduite en détention a été exemplaire. Il a donc pu bénéficier de nombreuses permissions, et a récemment fait l’objet d’un arrêt de libération conditionnelle, par le juge d’application des peines. Arrêt dont le parquet de Paris a aussitôt fait appel. Corsica Libera dénonce ainsi cette « stratégie du harcèlement », qui se superpose au « discours officiel ».

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)