Arrêtés Miot : les députés UMP de #Corse et Jean-Jacques Panunzi communiquent

(Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Dans un communiqué, le président du Conseil Général de la Corse-du-Sud se félicite d’une possible prorogation de l’Arrêté Miot. Selon Jean-Jacques Panunzi, « une étape importante vient ainsi d’être franchie.

Sous réserve d’approbation définitive par le Parlement, elle permettra ainsi au GIRTEC de régler pleinement cette question majeure pour la reconstitution des titres de propriétés et à la Corse de disposer d’une gestion active de son patrimoine bâti et non bâti, condition essentielle de la revitalisation de nos territoires, notamment ruraux ».

De son côté Camille de Rocca Serra, député de la Corse-du-Sud et président du groupe Rassembler pour la Corse, parlant également au nom des députés UMP Sauveur Gandolfi-Scheit et Laurent Marcangeli, regrette que Paul Giacobbi ait « déposé de son côté un amendement au budget 2013 quelques minutes avant l’heure limite sans que le texte nous soit proposé en co-signature. »

« Alors que nous privilégions la concertation, lui a agi en catimini au risque que l’amendement ne soit pas approuvé », poursuit Camille de Rocca Serra. Et de souligner que « Paul Giacobbi était absent en commission lors de l’examen de son propre amendement hier soir (mercredi) ». Alors que les parlementaires socialistes se sont tous abstenus, j’ai été le seul à voter pour ».

Et de conclure « par ma voix qui compte triple, engageant celle de mes collègues Sauveur Gandolfi-Scheit et Laurent Marcangeli, la prorogation de l’Arrêté Miot a passé le cap de la Commission des Finances ».

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: