Le groupe Avanzemu proposera une motion sur la carte scolaire lors de la session de l’Assemblée de #Corse

(Unità Naziunale – Gestion institutionnelle – Publié le 28 février 2024) La carte scolaire a fait réagir l’ensemble du mouvement national il y a quelques jours.

Le groupe Avanzemu (Pnc) proposera sa motion lors de la prochaine session à l’Assemblée de Corse.

VU la délibération N° 13/096 AC de l’Assemblée de Corse du 17 mai 2013 demandant un statut de coofficialité pour la langue corse,

VU la convention Etat/Collectivité Territoriale de Corse relative au plan de développement de l’enseignement de la langue corse 2016-2021,

VU la délibération N° 22/030 AC de l’Assemblée de Corse du 25 février 2022, annexée à cette motion, portant adoption, à l’unanimité, d’une motion relative au moratoire sur la filière bilingue et soutien à l’école SANDRESCHI de Corti,

VU la délibération N° 22/186 AC de l’Assemblée de Corse du 25 novembre 2022 portant adoption d’une motion relative aux moyens supplémentaires pour l’enseignement bilingue et immersif,

VU la délibération N° 23/094 AC de l’Assemblée de Corse du 27 juillet 2023 approuvant les grandes orientations du contrat de plan Etat/Collectivité de Corse 2021 / 2027,

VU la carte scolaire 2024-2025 présentée à l’occasion du Conseil Départemental de l’Education Nationale de Haute-Corse du 22 février 2024,

CONSIDERANT la langue corse comme l’un des fondamentaux du mouvement national, Nu 2024/O1/006

CONSIDERANT la politique menée par la Collectivité de Corse dans le domaine de l’enseignement et de la formation visant notamment le développement de l’apprentissage de la langue corse, la transmission des savoirs en langue corse, la réussite scolaire et la qualité des enseignements,

CONSIDERANT la récurrence des problématiques mises en lumière notamment par la motion ayant fait l’objet de la délibération précédemment visée à savoir l’absence de co-construction entre l’Etat et la Collectivité de Corse de la carte scolaire ainsi que la menace de suppression de classes, dont des classes bilingues, notamment situées au centre de Réseaux d’Education Prioritaire (REP),

CONSIDERANT l’opposition à ces fermetures de la communauté éducative et des parents d’élèves, inquiets de la dégradation de la qualité des enseignements liée à la surcharge des effectifs induite,

CONSIDERANT les effets dévastateurs de suppressions de classes et de postes sur les projets pédagogiques en cours, notamment dans les écoles publiques développant un enseignement immersif,

CONSIDERANT la création, via l’article 11 de la convention Etat/Collectivité Territoriale de Corse relative au plan de développement de l’enseignement de la langue corse 2016-2021, du Conseil Académique Territorial ayant pour mission le suivi conjoint et régulier de l’application du plan de développement de la langue corse ainsi que l’adaptation de sa mise en œuvre,

L’ASSEMBLEE DE CORSE EXIGE le maintien, pour la prochaine rentrée scolaire, de l’intégralité des classes menacées de fermeture dans la carte scolaire 2024-2025 et des postes afférents.

RAPPELLE la nécessité d’une cogestion Etat/Collectivité de Corse dans l’élaboration des cartes scolaires qui devrait être formalisée au sein du Conseil Académique Territorial, dans l’attente de compétences accrues en la matière.

REAFFIRME son attachement au développement de l’enseignement de la langue corse, à la réussite scolaire et à la qualité des services publics ainsi qu’à la nécessité historique d’obtenir un statut pour rendre à notre langue sa dimension sociétale.

« Suppression d’une classe à l’école Sandreschi, les réactions » – #Corse

« Nazione dinuncia stu principiu di i vasi cummunicanti è a pulitica di u Statu Francesu chì metti in priculu i cundizioni d’amparera di i ziteddi. » #carteScolaire #Corse

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: