« Le KNK condamne le massacre de civils au Kurdistan du Sud et appelle à l’action contre les attaques turques »

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 26 février 2024 – Source Déclarant que l’État turc, avec le consentement du PDK, cible sans discernement les civils pour préparer la région à l’occupation en la dépeuplant, le KNK a appelé toutes les forces kurdes et les autorités irakiennes à adopter une position ferme contre ces attaques.

Le Conseil exécutif du Congrès national du Kurdistan (KNK) a condamné la mort de deux civils par des avions de combat dans le sud du Kurdistan (nord de l’Irak). « L’Etat turc occupant, encouragé par l’aide et la coopération du gouvernement du PDK et de ses responsables, massacre les Kurdes », a déclaré le KNK, s’adressant à l’Etat irakien et à toutes les forces du Kurdistan.

Le communiqué publié vendredi par le Conseil exécutif du KNK est le suivant : « Le 21 février 2024, des avions de guerre de l’Etat turc occupant ont de nouveau attaqué des civils dans la région de Behdînan et martyrisé deux de nos citoyens, Bashir Umer Ali et Arif Teha de la région de Behdînan. Village Kafya de Dinart. Les martyrs étaient des civils et travaillaient dans leurs jardins et champs.

Ce n’est pas la première fois que l’État occupant cible des civils avec de telles attaques. Ces dernières années, près de 1 500 civils dans la même région ont été victimes de telles attaques et ont perdu la vie. En tant que Congrès national du Kurdistan, nous condamnons ces attaques et présentons nos condoléances aux familles de ceux qui ont perdu la vie.

L’État turc occupant, encouragé par l’aide et la coopération du gouvernement du PDK et de ses responsables, massacre les Kurdes !

Les buts et objectifs des attaques de l’État turc sont très clairs ; il veut cibler tous les civils sans discernement et commettre un génocide, dépeupler la région et la préparer à l’occupation.

Il est clair que ces attaques de l’État turc sont menées avec le consentement du PDK. C’est la raison pour laquelle le gouvernement et les autorités du PDK ne protègent pas la région et la population civile et n’ont pris aucune position contre ces attaques et n’ont pas condamné ces attaques jusqu’à aujourd’hui.

Nous appelons donc toutes les forces kurdes qui défendent et protègent les intérêts du peuple du Kurdistan à prendre fermement position contre et à condamner ces attaques ! »

« Le KNK condamne fermement la brutalité de l’Iran contre le peuple kurde et les prisonniers politiques » – #Corse

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: