X

(Unità Naziunale – 9 octobre 2017 – 12h00On ne les avait pas vus, pas entendus depuis près de 10ans!

Minoritaires en voix (10% ou moins lors des référendums du #11N et #1O, tout juste 1/3 des voix lors des élections catalanes, inexistants ou presque aux élections espagnoles (législatives et sénatoriales)), ils ont manifesté contre l’indépendance aujourd’hui! Et c’est normal et sain en démocratie. Leur droit a été respecté par la majorité indépendantiste.

Il est intéressant de voir que les « indépendantistes » ne manifestent pas pour l’indépendance mais POUR le droit de décider -et donc respectent le droit des anti-indépendantistes à être majoritaires- quand ces derniers manifestent CONTRE l’indépendance et donc refusent qu’une majorité différente puisse gagner. Il y a bien des démocrates d’un côté et pas de l’autre.

Mais in fine, au delà des bus venus d’Espagne pour gonfler les rangs de la manifestation (c’est de bonne guerre), au delà de la bataille des chiffres (c’est de bonne guerre) et au delà des gestes d’extrême droite, des tee-shirts à l’effigie de Franco venus des rangs des espagnolistes (c’est proprement scandaleux), le seul moyen de trancher démocratiquement un débat c’est par le vote!

Le vote de dimanche dernier ne souffre d’aucune contestation possible mais si Madrid veut en organiser un nouveau, je suis sûr que Barcelone acceptera. La seule chose inacceptable c’est de priver un peuple de son droit le plus légitime.

Alors la manifestation d’aujourd’hui renforce Barcelone. Soit Madrid est démocrate et organise un référendum reconnu, soit elle ne l’est pas et alors Barcelone sera légitime pour faire une Déclaration Unilatérale d’Indépendance.

#Démocratie
#Autodétermination
#EuropeDesPeuples

Roccu Garoby

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)