X

Le mercredi 14 juin 2017, le STC Pôle Emploi a entamé une grève et l’occupation des lieux de la direction régionale de Pôle Emploi à Aiacciu.

Le motif : l’ouverture d’une procédure à l’encontre de cinq agents (dont deux élus syndicaux représentants du STC) et une convocation le 11 juillet prochain pouvant aboutir à d’éventuelles sanctions voire un licenciement.

Au-delà du fond de cette procédure, Ghjuventù Naziunalista s’interroge sur la forme, dont la choquante et troublante intervention des forces de l’ordre accompagnées du procureur de la république le jeudi 15 juin 2017 à l’aube afin d’opérer par la force l’évacuation des grévistes, à la demande du directeur régional. Il est particulièrement opportun de rappeler que le droit de grève est un droit à valeur constitutionnelle et que toute action syndicale est purement légale.

Ainsi, nous notons que la répression continue et ne cesse de faiblir en Corse, une répression qui depuis des mois s’abat sur la jeunesse insulaire et s’oriente désormais vers des salariés corses faisant prévaloir leur droit de grève.

Nous nous inquiétons de ce contexte délétère au sein d’un établissement incontournable pour notre jeunesse, touchée de plein fouet par le chômage et la précarité. Nous apportons notre soutien plein et entier aux cinq agents ainsi qu’à l’ensemble des grévistes, et soulignons qu’un climat plus serein ainsi qu’un vrai dialogue social sont aujourd’hui indispensables pour envisager une sortie de crise.

Ghjuventù Naziunalista
19 juin 2017

#Corse Pôle emploi : Le STC ne lâche rien – soutien des élus (Député, Maire et Présidents CTC)

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)