X

Le monolithe qui reconnaît Karmele Solaguren comme victime de la dispersion sera inauguré le 24 juin

ETXERAT. Etxerat appelle à participer à l’inauguration du monolithe qui reconnaîtra Karmele Solaguren comme victime de la dispersion. Cet événement est organisé par l’initiative populaire Karmele Gogoan et sera célébré le 24 juin prochain à midi, avenue d’Iruña à Barañain.

La politique de dispersion a pris la vie de Karmele Solaguren le 6 décembre 2004. Ce jour-là, Karmele, en compagnie de son mari José Luis Guerra, allait rendre visite à son fils Ekain, incarcéré à Alcala-Meco, à 400 km de chez eux. Alors qu’ils tentaient de porter secours un véhicule accidenté aux environs de Norviecas, en Soria, une autre voiture les a fauchés sur le bord de la route. Karmele a été tuée et son mari gravement blessé.

L’initiative populaire Karmele Gogoan considère que la reconnaissance de ce cas a déjà 12 ans de retard, et Etxerat partage cette analyse. Karmele Solaguren est l’une des victimes mortelles d’une politique qui a gravement violé les droits essentiels des prisonniers et de leurs familles et amis, et qui continue de le faire. Où est la reconnaissance de la souffrance de ces 16 familles de victimes mortelles provoquées par la politique de dispersion, alors que celle-ci continue de porter gravement atteinte aux droits de nos parents et amis emprisonnés et aux nôtres ? Cette mesure d’exception que nous subissons dans notre chair va plus loin qu’une condamnation à vie, comme le montre le fait que Karmele Solaguren et les 15 autres personnes tuées par la politique de dispersion n’ont pas encore été reconnues.

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)