X

Initialement une motion devait être proposé par le Président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni sur le soutien à la jeunesse corse victime d’un acharnement répressif.

Ce matin lors de son discours d’ouverture, le Président de l’Assemblée de Corse, Jean-Giu Talamoni, a rappelé la situation actuelle de la jeunesse corse.

« La place des jeunes ne sera jamais en prison »

Il a donc proposé à l’ensemble des groupes ainsi qu’au Président du Conseil Exécutif une réunion afin de faire face « au manque de respect des institutions de la Justice face aux jeunes » « de répondre par un acte de confiance envers notre jeunesse » à travers une motion politique.

Il s’est donc tenue une conférence des Présidents pour dégager une position collective, claire et unie sur la situation de la jeunesse corse.

Motion votée à l’unanimité que voici :

Le Président du Conseil Exécutif et le Président de l’Assemblée de Corse, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni au nom de l’ensemble des conseillers à l’Assemblée de Corse.

Considérant que la situation actuelle devient extrêmement périlleuse et qu’il convient de sortir d’une spirale régulièrement marquée par des manifestations, arrestations collectives, grèves de la faim…,

L’ASSEMBLÉE DE CORSE

SOUHAITE le retour à une situation apaisée et RAPPELLE qu’il est de la responsabilité de chacun d’y contribuer en Corse comme à Paris.

DEMANDE solennellement au gouvernement de créer les conditions de cet apaisement, et de donner au plus tôt un signal public à cet égard.

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)