Produits RIBELLI
X

« Ripressione Francese e Resistenza Corsa » 

L’année 2016 débute avec une répression intra-muros – 20 interpellations (76 depuis juin 2014), 4 incarcérations ( 15 depuis juin 2014) 10 libérations (16 depuis juin 2014), 2 rapprochements (7 rapprochements depuis juin 2014), 4 mises en examen (+ de 19 mises en examen depuis juin 2014)

L’année 2015 s’est terminée sur ces chiffres55 interpellations, 11 incarcérations, 6 libérations, 5 rapprochements en 16 mois (de juin 2014 à décembre 2015).

L’année 2016 commence alors que celle de 2015 se termine par victoire historique du mouvement national aux élections territoriales de décembre, espérons que, ces chiffres s’inversent rapidement. 

Novembre 2016

Le 4 novembre 2016 – Le jeune corse convoqué le 29 juin dernier est convoqué au tribunal d’Ajaccio ce 4 novembre

Octobre 2016 (2 incarcération, une assignation à résidence enlevée, 19 années distribuées en procès, 2 retours en corse)

Le 22 octobre 2016 : Soirée de soutien aux prisonniers politiques à LIVIA 

Le 19 octobre 2016 : Ghjiseppu Marie Verdi se rend aux autorités (lien ici)

Le 19 octobre 2016 : Rassemblement devant la mairie de Portivechju 12h30 (lien ici)

Le 18 octobre 2016 : Blocage du lycée de Portivechju (lien ici)

Le 15 octobre 2016 : Les Présidents Talamoni et Simeoni annoncent le probable rapprochement des prisonniers politiques BATTINI ET TOMASINI

Le 15 octobre 2016 : Des jeunes corses de la Ghjuventù Indipendentista entament une grève de la faim illimité (lien ici)

Le 15 octobre 2016 : Manifestation en soutien à Battini, Tomasini, Verdi sur bastia (lien de la journée ici)

Le 8 octobre 2016 : SOIRÉE DE SOUTIEN À YVAN COLONNA LE 8 OCTOBRE

Le 8 octobre 2016 :  Jean Pascal Cesari est arrivé en corse à Ajaccio

Le 7 octobre  2016 – Mobilisations en Corse suite au verdict (lien ici)

Le 7 octobre 2016 :  Les syndicats étudiants veulent organiser une manifestation de grande ampleur sur Bastie suite au verdict (lien ici)

Le 6 octobre 2016 : Fin du procès Battini, Tomasini, Verdi lien ici, mobilisations (lien ici) (lien ici)

4 octobre 2016 : Félix Benedetti assigné à Résidence sur Paris porte plainte contre l’Etat Français (lien ici)

Le 3 Octobre 2016 : Reprise du procès « Battini, Tomasini, Verdi » Mobilisations en corse (lien ici)

Le 1er octobre 2016 : ? Marc Ganu arrive en Corse à Aiacciu (lien ici) (lien ici)

Septembre 2016 (procès, mobilisations, 4 libérations)

procestomasini-battini-verdi_pieri8

30 septembre 2016 : Soirée de Soutien aux prisonniers politiques à Serra di Farru (<– lien)

30 septembre 2016 : Libérations de Pierre Paoli, sous contrôle judiciaire et assigné à Nice et de Marc Ganu, sous contrôle judiciaire

29 septembre 2016 : Libération sous contrôle judiciaire de Jean-Marie Pittilloni

28 septembre 2016 : Procès Nicolas, Stéphane et Ghjiseppu-Maria, Communiqués, revue de presse, rassemblement etc… sur ce lien (<– lien)

24 septembre 2016 : Manifestation de Sulidarità en soutien aux recherchés et prisonniers politiques à Aiacciu (<–lien)

17 septembre 2016 : Conférence de presse Sulidarità, arrivée à Aiacciu d’Emmanuel Peru, et tractage national

16 septembre 2016 : ? Libération d’Emmanuel Peru, en préventive depuis 3 ans.

15 septembre 2016 : Procès Sischesi –

13 septembre 2016 : conférence de presse ORA DI U RITORNU à Aiacciu

Le 5 septembre 2016 : VISITE DU MINISTRE DE LA JUSTICE : AUCUNE AVANCÉE SELON @SULIDARITA

Le 5 septembre 2016 :  #CORSE FELIX BENEDETTI, ASSIGNÉ À RÉSIDENCE, TÉMOIGNE DU SORT DES PRISONNIERS CORSES

Le 2 septembre 2016 ;  #CORSE NEUF PATRIOTES CORSES RENVOYÉS AUX ASSISES

Août 2016 (2 libérations, 1 réincarcération, deux refus « rapprochement »)

Le 16 aout 2016 :#CORSE EMMANUEL PERU: LIBÉRATION « ACCEPTÉE, PUIS REFUSÉE »

Le 16 aout 2016 : #CORSE PIERRE PAOLI : LIBÉRATION « ACCEPTÉE, PUIS REFUSÉE » ENCORE UNE FOIS

Le 16 aout 2016 : ? #CORSE MARC GANU, PRISONNIER POLITIQUE, « RELÂCHÉ PUIS RÉINCARCÉRÉ AU BOUT DE 4 JOURS »

Le 15 aout 2016 :  Conférence de presse :  « JEAN-MARC DOMINICI, ANCIEN PRISONNIER POLITIQUE #CORSE, FICHÉ S »

Le 13 aout 2016 : Nous apprenons qu’une nouvelle fois, le juge instructeur demande la libération de Pierre Paoli et le parquet, représentant du Ministère l’a refuse (<–lien)

Le 13 aout 2016 : Conférence de presse de Sampieru Andreani et de Sulidarità (<–lien)

le 12 août 2016 : ? Marc Ganu, prisonnier politique, incarcéré depuis novembre 2013, est libéré aujourd’hui provisoirement avant son passage mardi devant la chambre d’instruction qui décidera de son maintien en liberté ou non!

Le 9 août 2016 : ? Libération ce matin du prisonnier politique Sampieru Andreani après plus de 5 ans d’incarcération et plusieurs refus de remise en liberté conditionnelle. (Andreani Sampieru n°écrou 9288 30 ans, Interpellé le 15 avril 2011 , condamné à 8 ans de prison le 3 juillet 2014, originaire de Cuttoli, animateur culturel, transféré début juin 2015 à Borgu, libéré le 9 août 2016)

Les 6 et 7 Août 2016 : Les prisonniers politiques, le rapprochement, l’amnistie au centre des débats des Ghjurnate Internaziunale (<–lien)

Le 2 Août 2016 : Le Ministre de la Justice s’oppose à l’arrêt du statut DPS d’Alain Ferrandi et de Pierre Alessandri, rejetant de facto toute mesure de rapprochement familial.  (<–lien)

Juillet 2016 (1 refus de transfèrement, 1 refus de lever d’assignation)

Le 26 juillet 2016 : Félix Benedetti, prisonnier politique, assigné à résidence sur paris apprenait le refus de levée de cette assignation en attendant son procès afin de retourner vivre en corse.(<–lien)

Le 26 juillet 2016 : Pierre Paoli, prisonnier politique apprenait fin de semaine dernière, alors que la demande de transfèrement était acceptée par le juge en charge de son dossier, c’est au tour de l’administration pénitentiaire de la refuser. (<–lien)

Le 12 juillet 2016 : Procès de Sébastien Poilblan, militant de Corsica Libera, pour refus d’ADN. Soutien de Sulidarità. Convoqué à 13h30 mardi 12 juillet, le délibéré est tombé à 19h00, relaxe pour Sébastien Poilblan, militant de Corsica Libera et de Sulidarità. 

Le 11 juillet 2016 : Des peines de sursis et de prison ferme ont été requises lundi 11 juillet devant le tribunal correctionnel de Bastia à l’encontre de 4 personnes interpellées à Corte en marge d’un rassemblement de soutien à des supporters jugés dans le cadre d’incidents après le match Reims-Bastia en février 2016. L’audience s’est déroulée en présence de nombreux soutiens dont Jean-Guy Talamoni, président de l’Assemblée de Corse, Jean-Christophe Angelini, conseiller exécutif et Pedru Tomasi président du groupe Corsica Libera Lors de ses réquisitions, le procureur de la République de Bastia a demandé trois mois d’emprisonnement ferme pour récidive à l’encontre de Francois Santoni, six mois avec sursis pour Toussaint Casanova, quatre mois avec sursis pour Thibaud Salvat et quatre mois avec sursis simple pour Rémi di Caro. Les quatre jeunes hommes comparaissent « pour participation à un groupement formé en vue de la préparation de violences contre les personnes ou de destruction ou dégradations de biens ». Le 16 février 2016 à Corte (Haute-Corse), quelque 500 personnes s’étaient mobilisées en soutien à des supporters du club de football de Bastia qui devaient être jugés à Reims dans le cadre de l’affaire Maxime Beux. Des affrontements avaient suivis entre gendarmes mobiles et quelques dizaines de jeunes encagoulés. (les appels à rassemblement). Paul Salort, Président d’A Ghjuventù Indipendentista, sera jugé devant le tribunal pour mineur dans quelques temps.

« Ce lundi 11 juillet, 2016, le procureur de la République de Bastia a demandé 3 mois d’emprisonnement ferme pour récidive à l’encontre de Francois Santoni, membre de l’exécutif de Corsica Libera, 6 mois avec sursis pour Toussaint Casanova, militant de Sulidarità, 4 mois avec sursis pour Thibaud Salva et 4 mois avec sursis simple pour Rémi di Caro. »

Adrien Matarisse a été condamné à des Travaux d’intérêt généraux. 1000 euros d’amende pour Patrick Baldacci. Relaxe pour Thibaud Salva pour les incidents mais 2 mois avec sursis pour refus de prélèvement ADN. 4 mois avec sursis pour Rémi Di Caro victime d’un véritable acharnement. 6 mois de prison avec sursis pour Santu Casanova. Des TIG pour Francescu Santoni.

Le 9 juillet 2016 : @SULIDARITA SERA PRÉSENTE AU CONCERT DE L’ARCUSGI CE SOIR À CASALABRIVA #AMNISTIA

Le 7 juillet 2016 : #CORSE AFFAIRE ERIGNAC : NON-LIEU DANS LA PISTE AGRICOLE

Le 6 Juillet 2016 : Procès de 5 jeunes corses suite au soutien à Maxime Beux. Reporté au 11 juillet suite à une demande de la défense

Le 4 juillet 2016 : Visite du Premier Ministre, Valls, accompagnés de ministres de son gouvernement… Manifestation de Sulidarità sur Aiacciu

Le 4 juillet 2016 :  Rassemblement à l’appel de l’Associu Sulidarità devant les grilles de l’Assemblée de Corse

Juin 2016

Le 29 juin 2016 : Dans la continuité de la répression suite au match Reims Bastia. Un nouveau jeune subit le harcèlement de l’appareil judiciaire ce jour. Convoqué pour récupérer son ADN, qu’il a déjà donné il y a quelques années il s’est rendu à la gendarmerie de propriano. Il n’a pas donné suite à la demande de prélèvement et a été dans la foulée mis en garde à vue.

Le mercredi 29 juin, l’Associu Sulidarità qui soutient une vingtaine de patriotes et qui portent les demandes de regroupement, de rapprochement et d’amnistie, a tenue, en compagnie de la LDH CORSICA une conférence de presse au sein de l’Assemblée de Corse, dont le mouvement national est aux affaires depuis décembre dernier. Une conférence de presse soutenue par la présence du Président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni, ainsi que par les élus de Corsica Libera à cette même assemblée. Un rassemblement aura lieu le 4 juillet devant l’Assemblée de Corse.

Le mardi 28, le mouvement Ghjuventù Indipendentista a quant à lui fait un tractage nationale afin de soutenir 3 jeunes corses en Procès. Niculaiu Battini è Ghjiseppu Maria Verdi è di Stefanu Tomasini le 27 septembre 2016. « A Ghjuventù Indipendentista se mobilise en vue du procès du 27 septembre 2016. En effet, après 3 ans d’attente débutera le procès de deux de nos militants, Nicolas Battini et Ghjiseppu Maria Verdi, ainsi que de Stéphane Tomasini. 3 années durant lesquelles S.Tomasini et N.Battini ont effectué une détention provisoire. 3 années durant lesquelles GM Verdi n’a cessé d’être recherché. 3 jeunes corses qui ont passé ces années loin de leurs familles en ne pouvant pas réaliser leurs études convenablement. Une fois de plus, l’Etat nous dévoile toute sa considération pour notre jeunesse. A travers eux, c’est de la jeunesse Corse que l’Etat veut faire le procès. Et nous n’accepterons pas que notre jeunesse subisse une condamnation de plus. Nous continuerons de nous mobiliser durant les 4 mois à venir et appelons chaque personne se sentant concernée par l’avenir de notre jeunesse à se joindre à nous. A nostra cuscenza hè resistenza Ghjuventù Indipendentista »

Le 27 juin 2016 : Tractages dans toutes la corses avec l’Associu Ghjustizia è verità per i nostri :  Plusieurs dizaines de personnes sont rassemblées et arrêtent les piétons et les voitures pour leur donner leur texte. Ils réclament la mise en place d’une démocratie active et appellent l’ensemble des citoyens à rejoindre le mouvement constitué des deux collectifs.  Bastia: Ronds de la mairie 17h00 – Isula-Rossa: Rond point Fogata 18h00 – Aiacciu: Rond point du CREPS 17h00 Rond point de Mezzavia 17h00 Rond point Caldaniccia 17h00 Carrefour Diamant 17h00 Rond point de la gare 17h00 – Ghisonaccia: Rond point du carrefour 18h00 – Pruprià: Rond point du Casino 18h00 – Corti: Rond point de la gare 17h00 – Porti Vechju: Rond point des 4 chemins 17h30 – Sagone: Rond point du Spar 18h00

Le 23 juin 2016 : Nicolas Battini, prisonnier politique, fait une déclaration politique lors de sa convocation en vue de son prochain procès

Le 15 Juin 2016 : Le Président Jean Guy Talamoni écrit au Ministre de la Justice pour parler de la cause des prisonniers politiques en vue du voyage Ministériel du 4 juillet

Le 9 juin 2016 : Après plus de 17 années de détention en France Pierre ALESSANDRI et ALAIN FERRANDI demandent leur transfèrement dans un centre de détention en Corse (Borgu, Casabianda ) Venite numarosi per sustene li !! u 9 di Ghjunghju 10 ore Rond-point d’Aleria

MAI 2016 (8 interpellations)

Le 31 mai 2016 : Deux des trois hommes placés en garde à vue lundi à Bastia pour des incidents lors d’une manifestation en février dernier seront convoqués devant le Tribunal correctionnel le 6 juillet prochain. Le parquet demande leur placement sous contrôle judiciaire. Ils ont été remis en liberté, tout comme le troisième homme qui était en garde à vue. Aucune charge n’a été retenue contre ce dernier.

Le 30 mai 2016 : ? 3 personnes interpellées dont un militant de Corsica Libera. Affaire Soutien à Maxime Beux

Le 27 mai 2016 : Rassemblement devant le commissariat de Bastia à l’appel de la Ghjuventù Indipendentista en vue du procès de ses militants.

Le 9 mai 2016 : 4 personnes présentées au tribunal de Bastia, nombreuses réactions. Trois personnes sont convoquées devant le tribunal correctionnel de Bastia pour « dégradations de biens publics en réunion ». Une quatrième personne, mineure, a été mis en examen du même chef.  Trois personnes sont convoquées le 6 juillet prochain devant le tribunal correctionnel de Bastia pour « dégradations de biens publics en réunion », dans le cadre de l’enquête sur la manifestation violente à Corte du 16 février dernier. En attendant, ils sont sous contrôle judiciaire et ont pour interdiction de se rencontrer ou de participer à une manifestation. Une quatrième personne, mineure, a été mise en examen du même chef.

Le 9 mai 2016 : ? 4/5 personnes ont été « interpellées/convoquées/perquisitionnées«  dans le cadre d’une enquête sur des incidents en marge d’une manifestation de soutien aux supporters Bastiais interpellés et blessés par la police coloniale lors de la rencontre entre Reims et Bastia en février dernier. De nombreuses mobilisations avaient eu lieu en Corse. Ils sont interrogés sur des incidents qui avaient émaillé, le 16 février à Corte, cette manifestation. (le détail de cette journée sur ce lien)

5 mai 1976 – 40 ans #FLNC

Avril 2016 (2 libérations)

Le 21 avril 2016 : Convocation à Aiacciu, d’une militante de la Ghjuventù Indipendentista de Porto-Vecchio, devant un juge pour enfant.

Le 19 avril 2016 : Un juge parisien, Alain Gaudino, s’est déplacé mardi matin jusque sur le lieu de travail de l’ancien bâtonnier Doumé Ferrari, dans le cadre de l’enquête sur l’attaque à la roquette d’une gendarmerie en décembre 2013

Le 17 avril 2016 : Journée Internationale des prisonniers politiques (sur ce lien)

Le 12 avril 2016 : Sébastien Poilblan était convoqué ce mardi 12 avril à 16h au casernement militaire d’Aspretto suite à son refus d’ADN lors de son audition en mars dernier. Il est convoqué devant un tribunal en juillet prochain…

Le 12 avril 2016 : ? Eric Marras, patriote Corse, condamné par la France à 8 ans d’emprisonnement pour des actes de résistance est sortie de la prison de Borgu, mardi 12 Avril à 14 heures. Il rejoint de suite Salon de Provence pour y poursuivre sa peine, assigné à résidence sous bracelet électronique.

Contadini paul andré 2005

Le 12 avril 2016 :  Délibéré dans le troisième procès Paul-André Contadini. Le procureur avait requis 8 ans de prison le 15 mars dernier.  Ce 12 avril Paul-André Contadini a été condamné à à 7 ans de prisons avec deux tiers de sûreté.

eric-Maras marrasLe 11 avril 2016 : Eric Marras, patriote Corse, condamné par la France à 8 ans d’emprisonnement pour des actes de résistance sortira de la prison de Borgu, mardi 12 Avril à 14 heures. Il rejoindra de suite Salon de Provence pour y poursuivre sa peine, assigné à résidence sous bracelet électronique. Deux semaines avant son assignation en Provence, Éric a été rapproché de Paris à Borgu après 5 ans de détention dans les prisons de Fleury Mérogis et de la Santé. Ce transfert ridicule demandé depuis 5 ans pour sa famille a été voulu en dernière minute par l’administration du pays des droits de l’homme pour influencer les statistiques, masquer son mépris de ses propres principes et les doubles peines qu’elle inflige aux Corses. Éric sera donc libre en Corse quelques heures, mardi 12 avril à 14 heures à la prison de Borgu allons saluer un patriote corse pour qui l’exil continue en France. Libertà per Eric Marras è per tutti i patriotti Corsi.

Le 9 avril 2016 : La marche en soutien à Lisandru Plasenzotti, se transforme en rassemblement/Conférence de presse devant la préfecture d’Aiacciu. Devant la préfecture de Corse-du-sud, il était avec ses parents et ses proches pour dénoncer les méthodes policières. Lisandru Plasenzotti a été mis en examen pour association de malfaiteurs, détention d’armes et de stupéfiants et recel de véhicule volé, et écroué le 20 novembre dans ce dossier instruit à Marseille par un magistrat de la Juridiction interrégionale spécialisée (Jirs), chargée de la criminalité organisée. Selon sa famille, le jeune homme est mis en cause car son ADN a été retrouvé sur un sac plastique dans un garage d’Ajaccio où des armes et des produits stupéfiants avaient été découverts en avril 2011. En 2011, la Ligue des droits de l’Homme avait dénoncé les conditions de détention du jeune homme et notamment sa non-hospitalisation en appelant la justice à avoir recours à des « moyens de cœrcition » autres que la détention, citant « l’assignation à résidence » et « le bracelet électronique ».

Le 9 avril 2016 : ? Libération de Lisandru Plasenzotti, interpellé et incarcéré en mars 2016. Le jeune militant nationaliste a été libéré samedi 9 avril à 1h du matin. Son avocate s’était opposée à sa détention provisoire.

Mars 2016 (6 interpellations, 1 incarcération, 2 rapprochements, 4 mises en examen)

RIPRESSIONEFRANCESERESISTENZACORSA

FILIeric-Maras marras

Le 29 mars 2016 : Les Présidents de la Ghjuventù Paolina, de la Ghjuventù Indipendentista et de la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa sont convoqués par les militaires de la gendarmerie, dans le cadre d’une enquête qui concerne les incidents en marge des manifestations de soutien à Maxime Beux (Bastia 1905)

Le 29 mars 2016 :  Jocelyne Paganacci et Xavier Angeli ont été mis en examen par le juge antiterroriste Alain Gaudino, à Paris, pour association de malfaiteurs et pour des infractions à la législation sur les armes. Ils ont été placés sous contrôle judiciaire. (Sur 6 personnes – 4 sont mises en examens, 1 a été incarcérée, une autre l’était déjà)

Le 26 mars : ? La compagne d’un prisonnier politique incarcérée à Borgu (ainsi qu’un homme) en attente de sa présentation devant le juge Anti-terroristes Alain Gaudino. Lisandru Plasenzotti a été déporté et incarcéré à Fresnes. (Sur 6 personnes, 3 ont été incarcéré dont 2 en attendant de voir le juge, une autre déjà incarcéré a été mis en examen dans ce dossier)

Le 25 Mars 2016 – ? Eric Marras (31 ans) interpellé fin mars 2011, incarcéré en avril 2011, condamné à 8 ans de prison le 22 mai 2015 (12 à 15 requis) et Pierre Thomas Fili (30 ans) interpellé en janvier 2010, condamné à 7 ans de prison en mai 2015 (12 ans requis), ont été rapproché en Corse, à la prison de Borgu

Le 25 Mars 2016 – La compagne d’un prisonnier politique entendue dans cette affaire (interpellation du 22 mars 2016) devrait être déportée sur Paris et mis à disposition du Juge en charge du dossier. Deux personnes ont été mises en examen pour association de malfaiteurs et infractions à la législation sur les armes ce vendredi dans le cadre d’une enquête portant sur la découverte d’une cache d’armes à Ajaccio en 2014. Deux autres personnes sont toujours entendues dans ce dossier, dont la juridiction antiterroriste de Paris à la charge. Serge Poilblan, quadragénaire incarcéré à Paris dans une autre affaire, a été mis en examen par le juge Alain Gaudino pour « association de malfaiteurs » et pour des « infractions à la législation sur les armes » après la découverte d’une cache d’armes dans un local du quartier Saint-Joseph à Ajaccio en 2014. Le juge des libertés et de la détention lui a notifié un nouveau mandat de dépôt. Lisandru Plasenzotti a lui aussi été mis en examen pour les mêmes faits. (Sur 6 personnes, 2 ont été libérées)

Le 24 mars 2016 : Libération du militant de Corsica Libera ce midi

Le 23 mars 2016 – Libération dans la nuit de mardi à mercredi de la compagne d’un des interpellés. Un rassemblement a eu lieu ce mercredi soir à l’appel de Sulidarità

Le 22 Mars 2016 – Interpellations de militants dans la région d’Aiacciu.  Des arrestations menées sur commission rogatoire d’un juge d’instruction parisien. L’enquête porte sur une infraction à la législation sur les armes (mars 2014). Depuis ce matin, six personnes sont entendues par les gendarmes de la section de recherches et les hommes de la police judiciaire à Ajaccio dans le cadre d’un dossier de 2013 piloté par un juge antiterroriste de Paris. Au moins une personne, incarcérée pour autre cause, aurait été extraite de sa cellule. Appels au rassemblement devant le casernement d’Asprettu (sulidarità,Ghjuventù Indipendentista) Soutien à Seb, Serge, lisandru et à tous les autres.

yvancolonnaLogoSiteofficielLe 22 Mars 2016 : Le journal en ligne comptes-publics.fr titre « Affaire Colonna : le maintien d’Yvan au répertoire des détenus particulièrement signalés est renvoyé » . Le Conseil d’Etat a annulé l’arrêt du 5 juin 2015 de la cour administrative d’appel de Marseille et lui a renvoyé l’affaire. Le ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas, s’oppose à l’annulation de la décision ministérielle du 3 avril 2012 ayant prononcé le maintien d’Yvan Colonna, le militant nationaliste corse, au répertoire des détenus particulièrement signalés.

Le 15 mars 2016 : Ghjuventù Indipendentista dénonce les violences policières et appelle de nouveau à un rassemblement à 18h30 devant les préfectures d’Aiacciu et de Bastia. Soutiens et appels à manifester, Femu A Corsica, Tocca à Noi, Sulidarità…. Beaucoup de monde à Aiacciu, dont des élus de l’Assemblée de Corse, Jean Guy Talamoni, Petr’Antò Tomasi, Josepha Giacometti, Jean-Félix Acquaviva, Jean-Christophe Angelini, ainsi que des militants des structures, GI, Sulidarità, Corsica Libera, Femu A Corsica, Tocca à Noi… Mais pas que…

Contadini paul andré 2005

Le 15 mars 2016 : Paul-André Contadini jugé au tribunal correctionnel de Paris C’est la troisième fois que Paul-André Contadini militant nationaliste accusé d’avoir participé à une « nuit bleue », comparaît devant la justice. Paul-André Contadini avait été arrêté en décembre 2012, quelques heures avant une série d’attentats contre des résidences secondaires en Corse, une « nuit bleue » revendiquée par le Front de libération nationale de la Corse (FLNC). Il a été condamné à cinq ans d’emprisonnement le 23 janvier 2015, pour détention et transport d’explosif en vue de préparer une destruction et contrebande de marchandise prohibée. En novembre dernier, il avait été condamné à 5 ans de prison par la cour d’appel de Paris. Décision annulée ensuite par la Cour de Cassation.En effet, la cour de cassation a annulé cette condamnation ce mercredi 18 novembre, estimant que la cour d’appel de Paris aurait dû se déclarer incompétente puisque « les faits dont elle est saisie ne constituent pas des actes de terrorisme ». Le procureur a requis 8 ans de prison. Le délibéré aura lieu le 12 avril prochain.

Le 14 mars 2016 Les occupants Ghjuventù Indipendentista de la préfecture 2A évacués manu militari par les forces d’occupations, Manifestants gazés. Ces échanges brefs, mais violents, ont débouché sur le placement en observation à l’hôpital d’Ajaccio d’une dizaine de jeunes.


#Corse Expulsion manu militari des jeunes de la… par antofpcl

L’occupation simultanée des préfectures de Bastia et d’Ajaccio par des membres de la Ghjuventù Indipendentista, débutée à 14 heures pour faire valoir des revendications relatives au statut des prisonniers politiques, s’est achevée par une exfiltration musclée. À Ajaccio, l’opération a été le théâtre de violences. Au moins un manifestant a été blessé à la main. Des coups de matraque ont été donnés et du gaz lacrymogène a été utilisé.

Le 14 mars 2016 [23h10] : Selon Alta Frequenza Les occupants Ghjuventu Indipendentista de la préfecture 2B évacués manu militari par CRS et gardes mobiles.


#Corse Occupation de la Préfecture à Aiacciu… par antofpcl

Le 14 mars 2016 [20h00] : Soutien du U Riacquistu di Portivechju et de Corsica Libera

Le 14 mars 2016 [20h00] « La préfecture d’Ajaccio refuse de laisser passer de la nourriture destinée à nos militants toujours entrain d’occuper le bâtiment. En solidarité, les militants qui occupent la préfecture de Bastia ont décidé de cesser de s’alimenter. » Ghjuventù Indipendentista, reportage vidéo de FRANCE 3 CORSE ici

DOSSIER OCCUPATIONS PREFECTURES EN CORSE

Le 14 mars 2016 [19h30] Occupation de la GI: Situation tendue à la préfecture à Ajaccio. Les gardes mobiles ont pris position.

occupationGIprefectureRassemblement

Le 14 mars 2016 [19h00] Une délégation de la Ghjuventù Indipendentista rencontre le délégué du Préfet et le DDSP dans l’après midi. La Ghjuventù Indipendentista qui occupe depuis le début d’après-midi les préfectures d’Ajaccio et Bastia continue son action. Après avoir été reçus par le préfet de Haute-Corse, les militants présents à Bastia attendent un possible appel téléphonique du ministère de la Justice, le préfet Alain Thirion faisant le lien entre les deux parties. Une occupation en faveur de l’amnistie des prisonniers politiques corses. A l’heure actuelle, ils ne comptent pas quitter les lieux. Ils demandent des avancées concrètes sur leurs demandes ou la promesse d’un contact direct avec le ministère de la Justice.

ghjuventu-indipendentista-occupationPref (1)Le 14 mars 2016L’Associu Sulidarità appelle à se rassembler devant les Préfectures de Bastia et Aiacciu.  Une vingtaine de personnes de la Ghuventu indipendentista ont pénétré dans les locaux de la préfecture peu après 14h.Ils réclament la libération des prisonniers dit « politiques ».Une délégation de trois jeunes est actuellement reçue par le directeur de cabinet du préfet de Haute Corse.

ghjuventu-indipendentista-occupationPref (2)

Le 14 mars 2016 [14h30] Occupation’s’ des Préfectures de Corse par la Ghjuventù Indipendentista. Selon Corse Matin, Ce lundi, en début d’après midi, des jeunes de la GI se sont introduits dans la préfecture d’Ajaccio, située sur le cours Napoléon afin de « s’entretenir avec le Préfet », assurent-ils. Ils seraient une vingtaine d’après d’autres membres de la GI, présents devant la préfecture. Un important dispositif de sécurité a été déployé. Une action similaire et simultanée aurait eu lieu à la pérfecture de Bastia.

Le 11 Mars 2016 : Contrairement à la cour administrative d’appel de Marseille, le Conseil d’Etat a estimé qu’Yvan Colonna était légalement inscrit au registre des détenus particulièrement signalés. Le dossier repart à Marseille. Yvan Colonna ne s’est pas rapproché de la Corse. Alors que la justice administrative avait, par deux fois, considéré que le renouvellement de son inscription sur la liste des détenus particulièrement surveillés (DPS) en 2012 était illégal, le Conseil d’Etat vient d’annuler la dernière décision en date et a renvoyé l’affaire devant la cour administrative d’appel de Marseille.La haute juridiction a suivi en cela les conclusions du rapporteur public, qui avait estimé lors de l’audience du 11 février dernier que la décision de maintenir Yvan Colonna sur le registre des DPS relevait de la compétence du pouvoir règlementaire, et qu’en conséquence, cette décision pouvait être prise sans fondement législatif.

RenaudColonnaYvan

Le 4 Mars 2016 – Le Chanteur Renaud est en Corse, il a rencontré le père d’Yvan Colonna, dont il soutient le fils à travers son Collectif, et l’Associu Sulidarità, dont il soutient la campagne « Amnistia ». Il a pu aussi rencontrer le Président Simeoni.

RenaudCorseSoutienPrisonnierPolitiqueColonnaAmnistia

Février 2016 (1 interpellation, 1 libération)

Le 18 Février 2016 – Grand débat sur la question des prisonniers politiques

LtomasiniStefanu-001e 12 février 2016 : ? Stephane Tomasini a été libéré sous contrôle judiciaire et assigné à résidence sur paris ce vendredi dans la soirée.

Le 12 février 2016 – Le staff et les joueurs du Sporting soutiennent la démarche pour la libération de notre ami Stephane Tomasini!

colonnaLe 11 février 2016 : Jean-Jacques Urvoas, nouveau Ministre de la Justice et Garde des Sceaux (en remplacement de Mme Taubira démissionnaire)  réclame le maintien d’Yvan Colonna au répertoire des « DPS ». Le Conseil d’Etat examine ce jour le recours du ministre de la justice, Jean-Jacques Urvoas, contre l’annulation de la décision ministérielle du 3 avril 2012 ayant prononcé le maintien d’Yvan Colonna, le militant nationaliste corse, condamné à la prison à perpétuité pour l’assassinat du préfet Erignac en 1998, au répertoire des détenus particulièrement signalés.

Le 11 février 2016 : Plusieurs barrages filtrants auront lieu ce soir à divers endroits en Corse afin de distribuer des tracts dénonçant la situation dans laquelle se retrouve notre ami Stephane Tomasini. Voici les lieux de rendez-vous :  – Bastia, 17h30, 2 ronds point de la mairie – Aiacciu 18h, rond point de la rocade- A Ghisunaccia, 18h, carrefour du Leclerc- Prupià 18h, rond point de Casino- Portivechju, 18h, feu rouge de Santa Lucia- Isula Rossa, 18h, rond point du Fogata- Corti, 18h, rond point de la gare. Ghjustizia è Libertà Per Stephane Tomasini. http://www.petitions24.net/justicepourstephane

Le 11 février 2016 : Le jeune militant corse interpellé dans le cadre d’une enquête sur un Pin coupé lors d’un rassemblement anti FN est sorti de sa Garde à Vue ce Jeudi… Il avait été interpellé mercredi matin et placé en garde à vue pour dégradation a été remis en liberté sans qu’aucune charge ne soit retenue contre lui. Il avait été interpellé par les hommes de la police aux frontières (Paf) en région ajaccienne dans le cadre de l’enquête concernant notamment un pin tronçonné sur la route de l’aéroport pour empêcher l’avancée des députés européens du Front National.

Le 10 février 2016  – Un jeune homme a été interpellé ce mercredi matin à Ajaccio pour le tronçonnage du pin parasol de la route de l’aéroport, pendant la manifestation contre l’arrivée en Corse des députés européens Front National. Il a été placé en garde à vue à la PAF.

Le 3 février 2016 [14h00] Rassemblement en soutien aux prisonniers politiques Place Paoli Corti.  Le cortège se met en marche jusqu’à la Préfecture. (Michaël Andreani – Alta Frequenza) – Plusieurs centaines de personnes se sont rassemblées ce mercredi après-midi à Corte à l’appel des syndicats étudiants Ghjuventù Indipendentista, Ghjuventù Paolina et Cunsulta di a Ghjuventù Corsa pour une manifestation en faveur des prisonniers politiques corses. Partis de la place Paoli aux alentours de 14h30, les manifestants se sont dirigés ensuite vers la sous-préfecture, sans heurts, avant qu’une délégation composée de membres des trois syndicats et du président de l’Université de Corse Paul-Marie Romani ne soit reçue par le représentant de l’Etat. Des jeunes étudiants étaient bien entendus présents, mais également des membres de la société civile, ou encore des soutiens de poids, à l’image des présidents de l’Exécutif et de l’Assemblée de Corse, Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni. Une quinzaine de jeunes cagoulés est arrivée devant la sous préfecture. Les manifestants et le Président de l’Università di Corsica ont discuté longuement avec eux. Dispersion dans le calme

Le 2 Février 2016 : Conférence de presse de Sulidarità pour dénoncer le traitement des prisonniers politiques intra_Muros, pour lancer un appel à manifester le 3 février à Corti et pour annoncer le débat du 18 février sur Aiacciu

Le 1er février 2016 : Le STC Università lance un appel à manifester le 3 février à Corti

JANVIER 2016 – Répression intra-muros (3 interpellations)

 

Le 29 janvier 2016 :Pour @Sulidarita la « répression intra-muros » s’accentue contre Cédric Courbey, Xavier Ceccaldi, Pierre Paoli, Joseph Nasica, Jean Marie Pittilloni, Paul Istria, Sampieru Andreani

Le 28 Janvier 2016 : [INTERPELLATIONS] Deux hommes interpellés mardi en Corse et un autre en Belgique dans le cadre de l’enquête sur un attentat contre le Groupe d’intervention régional (GIR) d’Ajaccio en 2013 ont été libérés mercredi soir sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux, a-t-on appris jeudi dans leur entourage.

Le 28 janvier 2016 : Nouvelle journée de mobilisation des lycéens nationalistes devant le lycée Clémenceau à Sartène où les manifestants ont mis le feu ce jeudi matin à une barricade improvisée. Les jeunes militants proches de l’associu Solidarita dénoncent les conditions de détentions de deux prisonniers corses actuellement au mitard.

CedricCourbeyCorsicaLiberaSulidarita

xavier ceccaldi

Le 27 janvier 2016 – Suite à l’examen du recours déposé par maître Barbolosi sur la situation de Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi, la directrice de Fleury Mérogis a rendu sa decision : -Cédric Courbey a été transféré au centre pénitentiaire de Meaux. -Xavier Ceccaldi reste au mitard. Selon la directrice la sanction est justifiée.

Le 27 janvier 2016 [14h30] – Corti – GI, GP, CGC : AMPHITHEATRE RIBELLU – réunion publique concernant la situation de nos prisonniers ainsi que les mobilisation à venir.Ce mercredi 27 janvier, à 15 heures, les trois syndicats étudiants organisaient une réunion publique à l’amphithéâtre Ribellu, à l’UFR Lettres de l’université de Corte, pour demander le rapprochement des prisonniers corses incarcérés sur le continent, et l’amnistie pour les prisonniers politiques.Ils invitaient également la jeunesse et la société corse en général à se rassembler pour manifester mercredi 3 février, à 14 heures, sur la place Paoli à Corte.

Le 26 janvier 2016 [18h00] : Mobilisation devant les Préfectures de Bastia, Aiacciu et Corti

Le 26 Janvier 2016 [15h00Une délégation , dont 2 membres de la CLC , est reçue à la préfecture de Haute Corse

Le 26 janvier 2016 : Ghjuventù Indipendentista lance un nouvel appel à mobilisation aussitôt rejoint par Sulidarita. Pascale Tomasi, compagne d’un patriote recherché,  écrit une lettre ouverte pour mobiliser le peuple corse.

Le 26 janvier 2016 : [Fium’Orbu] – Aucun car de transport n’a pu accéder à l’établissement scolaire du Fium’orbu ce mardi matin. La cité à été bloquée par les lycéens en soutien aux « prisonniers politiques ».

Le 26 janvier 2016 : [INTERPELLATIONS] 3 interpellations dans le dossier « Attentat GIR 2013 »

Le 26 janvier 2016 : [13h00] La CLC Fangu tient  une conférence de presse à 13h devant le lycée Giocante qui a été suivie d’un rassemblement à 14h30 à la préfecture. Après un blocage du Lycée Giocante en soutien aux prisonniers politiques, la Cunsulta di i Liceani Corsi se dirige vers la préfecture de Haute-Corse afin de manifester

Le 26 janvier 2016 : [UNIVERSITÀ MORTA] : Ce mardi 26 janvier, pour la deuxième journée consécutive, l’université de Corse était bloquée par les syndicats étudiants, afin de dénoncer la « situation inadmissible que connaissent les prisonniers politiques corses ».Si la première journée était initiée par la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa, cette deuxième journée « Università morta » était portée par les trois syndicats de manière unanime.Les représentants de la Cunsulta di a Ghjuventù Corsa, de la Ghjuventù Indipendentista et de la Ghjuventù Paolina ont annoncé dans un tract, distribué au rond-point de la gare de Corte dans la journée : « Nous appelons les étudiants, les lycéens et la jeunesse corse dans son ensemble à participer à une grande réunion publique concernant la situation de nos prisonniers ainsi que les mobilisations à venir le mercredi 27 janvier à 14h30 à l’amphithéâtre Ribellu. »

laurent susini

Le 25 janvier 2016 [18h00] – Rassemblement devant les Préfectures de Bastia, d’Aiacciu et de Corti. (VIDEO) Près de 200 personnes se sont rassemblés ce lundi soir devant la sous préfecture de Corte pour apporter leur soutien aux « prisonniers politiques ». Le président de l’Assemblée de Corse, Jean-Guy Talamoni est également venu aux côtés des jeunes étudiants « pour montrer le soutien des institutions régionales dirigées par les nationalistes, aux prisonniers politiques ».

Le 25 janvier 2016 [15h00] – CUNSULTA DI A GHJUVENTU CORSA Chjamemu l’inseme di u Populu Corsu à participà à l’addunita di a Ghjunventù Indipendentista à 6ore di sera davantu à a sottu prefettura di Corti !

 

Le 25 janvier 2016[Urgent] L’état de santé de Laurent Susini en grève de la faim se dégrade rapidement… Laurent Susini qui avait arrêté de s’alimenter il y a un peu plus d’une semaine a cessé sa grève de la faim ce lundi 25 janvier.

Le 25 janvier 2016 : [14h00] [UNIVERSITA MORTA]Rassemblement à 14h Place PAOLI à CORTI de la CUNSULTA DI A GHJUVENTU CORSA – Au moins 200 personnes, dont le président de l’Université, Paul-Marie Romani, ont défilé à Corte ce lundi après-midi en soutien aux « prisonniers politiques ».

rassemblementCGCuniversitaMorta25012016

Soutien aux prisonniers politiques. Les accès aux salles de classe de Corte sont bloqués lundi et un rassemblement est prévu à 14h sur la place Paoli. Les étudiants se mobilisent en soutien de Xavier Ceccaldi et Cédric Courbey, deux prisonniers de la maison d’arrêt de Fleury Mérogis, placés au mitard depuis le 12 janvier pour avoir participé à un blocage de protestation. La Ghjuventù Indipendentista lance un appel à rejoindre le rassemblement de 14h de la CGC.

Le 25 janvier 2016 : Aiutu Paisanu apporte son soutien aux prisonniers SDAT

Le 25 janvier 2016 – Dans le cadre des nombreuses manifestations survenues ces derniers jours pour « l’amnistie des prisionniers politiques corses », des élèves du lycée de Balagne ont bloqué l’établissement ce lundi matin dès l’ouverture à 8 heures.

FEMULIVULTA-Corse-corsica-prisonnierpolitique

Le 25 janvier 2016 : La CLC Fangu appel l’ensemble des lycéens à se rendre aux rassemblements de Associu Sulidarità et de la Ghjuventù Indipendentista. L’APC soutiendra toutes les mobilisations

Le 24 janvier 2016 : suite aux propos du Préfet de Corse sur FTVIASTELLA dans l’émission CUNTRASTU, La Ghjuventù Indipendentista lance des appels à rassemblement devant les Préfectures de Bastia, Aiacciu et Corti, rejoint par Sulidarità

Le 24 janvier 2016 : Sulidarita tient une conférence de presse pour lancer une campagne de soutien « Femu Li Vultà »

SulidaritaAjaccio24012016 (2)

Le 23 janvier 2016 : Sulidarità se rassemble partout en corse – 16h – L’associu Sulidarità a appelé au rassemblement ce samedi dès 16h à Ajaccio (devant la préfecture), à Lucciana (rond point d’a crucetta), à Corte (gare), à Porto-Vecchio (aux Quatre Chemins), à Ghisonaccia (carrefour de Ghisonaccia), à Olmeto (rond point de Baracci) Luri, et à L’Île Rousse (rond point de la Fogata) en soutien aux prisonniers politiques corses. Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi avaient été traduits devant une commission disciplinaire et ont écopé d’une sanction de 20 jours de mitard pour avoir participé à un blocage de protestation au sein de la maison d’arrêt de Fleury-Merogis avec 150 autres détenus. Ils dénient tous deux le fait d’avoir participé à l’organisation de ce mouvement de protestation.

RassemblementAjaccioSulidarira23012016

Le 23 janvier 2016 : Grève des plateaux pour deux militants Stefenu Tomasini et Jean Pascal Pozzo di Borgo sur Fresnes

Le 22 janvier 2016 : Tocca à noi réaffirme son soutien total à l’ensemble des prisonniers politiques !!! Rassemblement demain 16h devant la Préfecture d’Aiacciu à l’appel de l’associu Sulidarità ! VENITE NUMAROSI !! LIBERTÀ PÀ I NOSTRI PATRIOTTI !!

Le 22 janvier 2016 : Reportage vidéo de FRANCE 3 CORSE sur CEDRIC COURBEY et XAVIER CECCALDI

Le 22 janvier 2016 : En vue des mouvements lycéens en soutien aux prisonniers politiques corses incarcérés sur le continent, nous lycéens du complexe d’enseignement agricole de Borgu, portons à notre tour, main forte aux patriotes. Cependant notre manière de procéder sera tout à fait différente de celle employée par les autres lycéens. En effet, après plusieurs tentatives de « blocus » de notre établissement, nous avons pu constater que les résultats étaient peu concluants et les répercutions sur les élèves souvent néfastes. Après avoir pris connaissance de l’action menée par les détenus de la maison d’arrêt de Borgu (qui ont entrepris un jeûne), nous pensons qu’une « grève des plateaux » semble beaucoup plus appropriée. Ainsi, les élèves ne se sentant pas ou peu concernés par les évènements, pourront décider d’adhérer ou non au mouvement. Notre démarche est purement solidaire, aux vues des risques que le jeûne peut engendrer, cette action ne durera qu’une journée. Cependant, notre sentiment de soutien restera des plus engagés, et nous portons un profond respect à ceux qui entreprennent de perdurer, au détriment de leur santé, leur acte au sein des prisons.

22012016Portiveghju (1)

Le 22 janvier 2016 : Reportage vidéo de FRANCE 3 CORSE sur les mobilisations en Corse

xavier ceccaldiLe 22 janvier 2016 : Aux cris « d’amnistia, libartà pà i patriotti et statu francesu assassinu » les lycéens du Clemenceau de Sartène sont descendus au centre-ville ce vendredi matin pour apporter leur soutien à Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi. Ils rejoignent ainsi dans la solidarité Laurent Susini, Emmanuel Peru et Cyril Garcia-Tomasi incarcérés à Fleury, Villepinte et Osny, en grève de la faim et les détenus de Borgu en grève des plateaux repas. « Au delà de la situation intolérable que subissent Xavier Ceccaldi et Cédric Courbey, ces actions visent aussi à réclamer l’amnistie de tous les prisonniers politiques corses ». D’Ajaccio à Porto-Vecchio, en passant par Corte ou encore Ghisonaccia et Olmeto, « tous les Corses sont invités à rejoindre le mouvement de protestation ». Porto Vecchio, Bastia, Calvi, Sartene… le mot d’ordre de la Ghjuventù Indipendentista a été relayé jeudi dans différentes villes de Corse. Le mot d’ordre a été reconduit ce vendredi matin. Lors d’une conférence de presse, les jeunes responsables de la GI ont une nouvelle fois condamné l’envoi au mitard, « sous un prétexte infondé », de Cédric Courbey et Saveriu Ceccaldi. Tout en rappelant la mobilisation qui s’est mise en place, jeudi, au sein de plusieurs établissements pénitentiaires à la suite de cette affaire, ils ont aussi tenu à apporter leur soutien à leur «  militant Niculaiu Battini, qui a été privé de son droit d’étudier, et donc de passer ses examens dans de bonnes conditions ».

 

22012016Portiveghju (2)

Le 22 janvier 2016 : STC EVEIL : « Nous saluons le courage de ceux qui se battent dans les prisons avec dignité et appelons tous ceux qui le peuvent à manifester leur solidarité. L’Etat de Droit ne peut pas être à sens unique.

CLC FANGU

Le 21 janvier 2016 : La CLC FANGU appelle à se mobiliser le 22 janvier 2016

Le 21 janvier 2016 : Reportage vidéo de FRANCE 3 CORSE sur les mobilisations en Corse

Le 21 janvier 2016 : Sulidarità lance un appel à mobilisation pour le samedi 23 janvier à 16h. 12 Prisonniers sont en grève de la faim : Sampieru ANDREANI , Paul ISTRIA, NASICA Joseph, MARANELLI Didier, Paul André CONTADINI, GIUDICELLI Sébastien, Charles SANTONI, PITTILLONI Jean-Marie à Borgu, Laurent Susini et Serge Poilblanc à Fleury Mérogis, Emmanuel Peru à Villepinte et Cyril Garcia Tomasi à Osny.

Le 21 janvier 2016 : Les prisonniers politiques de Borgu se mettent en grève.

Le 21 Janvier 2016 : Communiqués de soutien Cunsulta Ghjuventù Corsa, Ghjuventù Indipendentista

Le 21 Janvier 2016 : A l’appel d’A Ghjuventù Indipendentista diverses mobilisations en Corse. Università di Corti, Aiacciu, Portuvechju, Sartè, Fium’Orbu… Les lycéens sont descendus dans la rue ce jeudi matin à Ajaccio en demandant, entre autre, « l’amnistie des prisonniers politiques ». Depuis le lycée Fesch et le lycée Laetitia, des manifestants ont défilé dans les rues de la ville brandissant les drapeaux corses et celui de la Ghjuventù Indipendentista.

mobilisationGhjuventu210116 (2)

Ce matin devant le lycée de Portivechju, des militants de Ghjuventu Indipendentista ont dressé un barrage, brûlé pneus et palettes et distribué des tracts pour dénoncer « l’état de santé critique de deux patriotes incarcérés dans les geôles de l’Etat colonial ». La gendarmerie a mis en place un périmètre de sécurité et une déviation. Debout sur le toit d’une voiture face à une centaine de lycéens, Paula Maria Franchi a rappelé les faits : « Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi sont placés au mitard depuis le mardi 12 Janvier avec pour seuls vêtements les shorts et tee-shirts qu’ils portaient sur eux. Sans veste et sans pantalons, ils sont enfermés depuis maintenant 8 jours, dans des cellules de 4m carré dans lesquelles les fenêtres sont cassées, et cela en plein hiver en région Parisienne ou les températures sont en ce moment en dessous de 0 degré. Deux prisonniers sont au mitard en danger de mort ».

mobilisationGhjuventu210116 (3)

Dans le même temps, des prisonniers de Borgo ont entamé une grève des plateaux repas

mobilisationGhjuventu210116 (1)

Le 21 janvier 2016: Grève des plateaux repas à la prison de Borgu

Le 20 Janvier 2016 : Manu Peru et Nicolas Battini effectuent en soutien à Cédric et Xavier un jeûnes à répétitions

laurent susiniLe 20 janvier 2016 : Serge Poilblan et Laurent Susini sont en grève de la faim à la prison de Fleury

Le 20 janvier 2016 –L’Associu Sulidarità re-dénonce le traitement contre Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi. A Ghjuventù Indipendentista lance un appel à mobilisation pour le 21 avril

Le 18 janvier 2016 : Les Présidents Talamoni et Simeoni sont reçus par le Premier Ministre Manuel Valls.

Le 17 janvier 2016 :  (Photos et vidéo) Mobilisation nationale dans toutes les régions en soutien aux prisonniers politiques Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi, Niculaiu Battini

Le 17 Janvier 2016 : Vidéo de la conférence de presse de SULIDARITA et de GHJUVENTU INDIPENDENTISTA devant la Préfecture

SulidaritaGICGCCL-17012016 (2)

Le 17 janvier 2016 :  Reportage vidéo de FRANCE 3 CORSE sur la mobilisation en Corse

Le 16 janvier 2016 : En solidarité avec nos frères opprimés par la dictature française, grève des plateaux repas à Borgu…i prigiuneri pulitici di borgu

Le 16 Janvier 2016 – L’Associu Sulidarità, Ghjuventù Indipendentista lancent un appel à mobilisation pour soutenir les prisonniers politiques ce dimanche à 15h – Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi, Niculaiu Battini

PierrePaoliLe 16 janvier 2016 : Le BCA, tous les boxeurs et les amis de Petru PAOLI s’indignent du traitement lâches et inhumains infligés au quotidien à Petru. Fouilles systématique de sa cellule, refus de la pratique du sport. Petru Paoli, Homme de Paix, Homme de biens

Le 15 janvier 2016 : Niculaiu Battini condamné ce matin  par la Commission de discipline à 14 jours au Quartier disciplinaire, dont 8 avec sursis

Le 15 janvier 2016 : Cédric Courbey prisonnier politique corse passera selon ses avocats 20 jours au mitard il lui est reproché d’être ¨à l origine d’une émeute alors qu’il était a l oppose de l endroit où cela se produisai. D’autres détenus en solidarité avec Cédric ont demandes leur placements au mitard. Ses avocats parlent de décision et punition politique.

CedricCourbeyLe 15 janvier 2016 Aiutu Paisanu réagit

Le 14 janvier 2016 – Sulidarità est reçue à l’Assemblée de Corse par les deux Présidents – Talamoni et Simeoni

Le 14 Janvier 2016 – L’Associu Tocca Noi solidaire des prisonniers politiques Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi, Niculaiu Battini

Le 14 Janvier 2016Ghjuventù Indipendentista solidaire des prisonniers politiques Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi, Niculaiu Battini

Le 13 janvier 2016 – Sulidarità dénonce la répression intra muros contre Cédric Courbey et Xavier Ceccaldi

Le 9 janvier 2016 se tenait une soirée « Sports de combat » à Ajaccio, le soutien à Petru Paoli et à tous les prisonniers politiques étaient en Banderoles et sur les panneaux lumineux (ainsi que sur les places de la soirée)

Produits Ribellu