X

(Alta Frequenza)  Dans une interview accordée au journal Le Parisien aujourd’hui (mercredi), le Premier ministre Manuel Valls a réagi suite aux violences qui se sont déroulées à Ajaccio à Noël dans le quartier des Jardins de l’Empereur.

(Francescu Maria Antona – Alta Frequenza) – Le Premier ministre a rappelé que « la Corse n’est pas une zone de non-droit » et que « l’Etat ne reculera jamais ». « L’ensemble des auteurs, que ce soit du guet-apens ou des dégradations, seront, n’en doutez pas, identifiés et déférés devant la justice », a dit Manuel Valls. « Entraîner les sapeurs-pompiers et ceux qui représentent l’ordre républicain dans un guet-apens (…) est un acte intolérable. Les soi-disant représailles racistes et antimusulmanes commises par une horde voulant faire justice elle-même le sont tout autant. Ces actes indignes meurtrissent la République » affirme Manuel Valls.
VallsManuelPoliceFlicCorse
D’autre part, Manuel Valls dit ne vouloir faire aucun procès d’intention aux nationalistes nouvellement élus à l’assemblée de Corse, prenant acte que « ces faits inadmissibles ont été condamnés avec force par le président du conseil exécutif et le président de l’Assemblée de Corse ». Manuel Valls a confirmé qu’il se rendra en Corse dans le premier semestre de l’année et a rappelé les chiffres en baisse constante du nombre d’attentats et d’homicides sur l’île.

 

AltaFrequenza

ALTA FREQUENZA TDR

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)