X

(CORSE MATIN) Gilles Simeoni et Jean-Guy Talamoni se sont rendus hier à la caserne de la ville. Pour assurer les pompiers de leur soutien. L’occasion aussi de faire passer le message au niveau national : pas d’amalgame

Sous l’inhabituel soleil de décembre, les pompiers poireautent en regardant l’essaim de journalistes nationaux assis devant le portail. « Pourquoi ils rentrent pas, ils ont peur ? », plaisante un sapeur. Professionnels du secours et des médias, tout le monde attend la même chose, les mêmes hommes : les élus de la nouvelle Assemblée de Corse. Pour tuer le temps, on commente ce qui amène chacun ici : les« événements ».

pompierSdisAssembleeTalamoniSimeoniMarcangeli (4)
Page du SDIS2A

L’arrivée de Gilles Simeoni et de Jean-Guy Talamoni est toutefois accueillie avec reconnaissance. Les deux Bastiais, pris d’assaut par les journalistes, s’approchent du camion attaqué et écoutent le récit de l’agression. Paroles de soutien, d’apaisement.« C’est un peu tarte à la crème mais ça fait quand même du bien à entendre », s’émeut un pompier professionnel. Gilles Simeoni rappelle que les élus ne sont « pas en charge des services de police et de justice » et que c’est « l’État qui doit faire son travail ».

LA SUITE SUR CORSE MATIN

logo corsematin2011

TDR FRANCE 3 CORSE

 

 

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)