X

(FRANCE 3 CORSE) Le nationalisme corse est « aux antipodes » du racisme et de la xénophobie, a estimé lundi matin Gilles Simeoni, le nouveau président du conseil exécutif de Corse après les tensions des derniers jours à Ajaccio qui ont donné lieu à des dérapages racistes.

« Notre nation est une démarche progressiste, qui est l’affirmation de l’existence d’un peuple, le peuple corse, et pour autant, la conception du peuple corse est une conception ouverte, généreuse, accueillante« , assure le leader nationaliste, élu lors des dernières élections territoriales, interrogé par Europe 1.
gilles simeoni
« Le nationalisme corse est aux antipodes, totalement aux antipodes de tous les phénomènes de racisme, de xénophobie ou d’exclusion », a affirmé Gilles Simeoni, condamnant à nouveau « sans aucune réserve » les comportements « scandaleux, honteux » qui se sont déroulés après l’agression de deux pompiers et d’un policier à Ajaccio dans le quartier des Jardins de l’Empereur.

LA SUITE SUR FRANCE 3 CORSE

fr3corse

TDR FRANCE 3 CORSE

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)