La question des “migrants” ne doit pas nous faire oublier la permanence du problème francais en #Corse

Contrairement à ce que l’on peut lire et entendre un peu partout la question des “migrants” est certes “humanitaire” mais elle est surtout politique, aussi appelle-t-elle des réponses politiques.

BHLLEPENKOUTCHNERElle ne saurait par conséquent faire l’objet de quelconques manipulations des sentiments de l’opinion par les uns et les autres. Cette question s’inscrit dans un contexte, celui des multiples guerres perpétrées par les états occidentaux et la France en particulier, doublé par la montée en puissance de l’islamisme radical de DAESCH..

L’Etat et les gouvernements français (et occidentaux) comptent parmi les premiers responsables d une situation dont les Corses n’ont pas à subir les conséquences aujourd’hui comme demain. L’indignation sélective et la compassion larmoyante et médiatisée, tout comme les menées irresponsables de ceux qui veulent manipuler la détresse sociale de notre peuple sont une forme de mépris envers l‘intelligence du celui ci… lequel j’ose espérer ne tombera ni dans les pièges tendus à la fois par les Kouchner ou BHL nustrali ni dans ceux des apprentis Le Pen insulaires (qu’une migration « plus blanche »ne dérange pas du tout)..

La question des “migrants” ne doit pas nous faire oublier la permanence du problème francais en Corse ..dont la réponse se trouve dans l’avènement d une Corse souveraine et libre dans les choix de ses politiques migratoires comme dans ceux de ses positionnements géopolitiques..

Laetitia Leca
Militante LLN/Corsica Libera

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: