Breaking News

Communiqué du comité de soutien à François Hollande en Nouvelle-Calédonie

Photo prise le 16 janvier 2006/REUTERS/Charles Platiau

Avec François Hollande,

Les choix des calédoniens seront respectés :

En Nouvelle-Calédonie, il est clair que la priorité sera politique et que c’est une application concertée de l’accord de Nouméa et la préparation des choix qui interviendront entre 2014 et 2018 qui nous mobiliseront.

Nous poursuivrons, dans le même esprit, avec la même honnêteté vis-à-vis de chaque communauté, la même rigueur intellectuelle et la même opiniâtreté, l’accompagnement des Calédoniens dans la recherche d’une solution partagée par le plus grand nombre pour faire suite à l’accord de Nouméa.

François Hollande n’a pas, en réserve, une option prédéterminée pour la Nouvelle-Calédonie : l’avenir qu’il souhaite pour le territoire sera celui que les Calédoniens choisiront, à l’issue du processus de l’accord de Nouméa, par un vote démocratique.

Un appui indispensable sera apporté aux deux nouveaux grands projets de métallurgie du nickel dont la dimension n’est pas seulement économique mais aussi fortement politique.

L’Etat exercera avec davantage de vigilance les compétences qui restent les siennes en Nouvelle-Calédonie.

  1. La justice et la sécurité bénéficieront d’une plus grande attention.

En particulier, les moyens d’investigation de la police seront renforcés pour que la loi s’applique aux auteurs des délits les plus graves, notamment financiers, et que les petits délinquants ne soient plus les seuls sanctionnés. L’Etat ne se défaussera pas sur les polices municipales, la sécurité des personnes et des biens devant demeurer une mission prioritaire confiée à de personnels correctement encadrés et formés.

L’administration pénitentiaire fera l’objet d’un effort particulier, l’état du Camp-Est ne permettant plus de garantir la sécurité ni à l’intérieur, ni à l’extérieur.

  1. La tenue des listes électorales sera améliorée.

Il s’agit d’une mission extrêmement sensible en Nouvelle-Calédonie. Ces listes doivent refléter la réalité du pays et être tenues de manière irréprochable. La question de l’inscription des jeunes à leur 18ème année sera être résolue en urgence.

  1. L’intervention économique de l’Etat sera rationalisée.

Il faut en finir avec les projets défiscalisés par l’Etat qui n’apportent aucun progrès mais qui profitent à quelques privilégiés. La défiscalisation sera réservée aux projets les plus sérieux et porteurs de valeur ajoutée et d’emplois pour tous nos jeunes. Elle sera mieux contrôlée.

  1. L’action de l’Etat en matière de formation sera adaptée aux besoins.

Les compétences locales seront mieux repérées et des parcours adaptés seront élaborés afin que les jeunes de Nouvelle-C alédonie puissent occuper des postes stratégiques dans nos entreprises et nos administrations. Des accords directs de coopération et de formation seront conclus entre nos établissements d’enseignement supérieur et les grandes écoles et les universités nationales. En outre, le dispositif « cadres avenir » sera sanctuarisé financièrement.

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: