Breaking News

Corse – Colonna : la crainte de l’erreur judiciaire

(Alex Bertocchini – Alta Frequenza) – « L’erreur judiciaire est là et dans l’enquête et dans les différents procès » C’est le sentiment de François Alfonsi au sujet du dossier de l’assassinat du préfet Erignac. 340 personnes avaient été interpellées en Corse. Certaines sont toujours mises en examen 13 ans après les faits. Il y a également bien sur le cas d’Yvan Colonna dont le troisième procès s’ouvre le 2 mai prochain. Le député européen est d’ailleurs signataire avec Philippe Gatti, l’ancien bâtonnier d’Ajaccio, André Paccou pour la LDH et le père Gaston Pietri, de l’appel dit Calas, pour l’abrogation des lois antiterroristes. Et lui aussi rappelle que dans ce dernier volet de l’affaire une reconstitution demeure indispensable. Ecoutez François Alfonsi

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: