#Corse #Amnistia Deux prisonniers politiques refusent leur libération individuelle devant le JLD

C’est le cyber journal CUSCENZA d’A Ghjuventù Indipendentista qui l’annonce, « Cyril GARCIA-TOMASI et Nicolas BATTINI, prisonniers politiques, refusent leur libération individuelle devant le Juge des libertés et de la détention  et exigent l’amnistie générale. »

Ces deux prisonniers politiques pris en charge par l’Associu Sulidarità, toujours en préventive et emprisonné en France (lien), appuient la campagne d’amnistie lancée depuis quelques mois par un positionnement politique face au Juge des Libertés et de la Détention chez qui ils étaient convoqués.

UNEsulidaritamnistiaavril (5)

BattiniIUneNicolasBattini Nicolas, 21 ans, interpellé le 27 mai 2013, en préventive, Etudiant, originaire de Corti, incarcéré à Bois d’Arcy dans le 78

« M. le Juge, M. le Procureur,
Je suis un militant de la Ghjuventù Indipendentista. En cette qualité, je confirme plus que jamais mon soutien inconditionnel au FLNC. Après deux années d’exil carcéral, mon engagement politique reste bien évidemment inchangé et même des années de détention supplémentaires ne sauraient le remettre en cause. Je veux exprimer ma solidarité à l’égard de tous les autres prisonniers politiques corses, pas seulement par des paroles mais avant tout et surtout par des actes. Ainsi, je refuse toute sortie prématurée, je vous annonce renoncer à demander toute mise en liberté personnelle. Si ma libération doit advenir, ce sera dans le cadre d’une amnistie générale pour tous les patriotes corses incarcérés, sans aucune exception, ou bien à la fin de ma peine. Il est des choses que vous ne me prendrez jamais, ma fidélité à la lutte d’indépendance en fait partie. Disposez de moi comme il vous plaira, vous ne réglerez jamais la question nationale corse par la répression. Je n’ai rien d’autre à déclarer.

Evviva a Nazione. Evviva a GI. Evviva u Fronte. »

GarciaTomasiCyrilGarcia­ Tomasi Cyril  28 ans, Interpellé le 23 novembre 2013, en préventive, originaire de Grossa, Valincu, incarcéré à OSNY dans le 95

« Je refuse ma libération individuelle. Je tiens à réaffirmer mon soutien au FLNC dans sa démarche de démilitarisation, je soutiens aussi tous les prisonniers politiques corses et les autres militants de la lutte de libération nationale. Je me solidarise avec les revendications relatives à l’amnistie générale des patriotes incarcérés et recherchés.

Evviva a lotta di liberazione naziunale ! »

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: