Breaking News

Une centrale solaire Solar Euromed atterrit finalement en Corse

Après l’abandon du projet Solenha dans les Hautes-Alpes, la PME dijonnaise Solar Euromed, spécialisée dans l’énergie solaire thermodynamique à concentration, décroche le 1er permis de construire en France pour la construction d’une centrale solaire.

L’équipement de 12 mégawatts, pouvant produire de l’électricité pour 10 000 habitants, sera installé sur le domaine de Pinia, à Ghisonaccia, en Corse.
Il fonctionnera à partir de miroirs ancrés dans le sol sur des pivots qui suivent la course du soleil, de façon à profiter d’un ensoleillement maximum tout au long de la journée.
Contrairement au photovoltaïque classique, le solaire thermodynamique à concentration offre comme principal avantage de stocker la chaleur, permettant de produire de l’électricité à tout moment et de répondre immédiatement aux pics de consommation.
UNE UNITÉ INDUSTRIELLE EN 2012
Sous la chaleur des rayons, le fluide qui circule dans les tubes de la surface réfléchissante et se transforme en vapeur. Cette dernière actionne une turbine et, grâce à l’énergie mécanique fournie, l’alternateur produit de l’électricité.
Pour mener à bien ce projet, l’entreprise d’ingénierie gonfle ses fonds propres. Elle lève 20 millions d’euros et compte grâce à cet argent frais se doter à l’horizon d’un an d’une unité industrielle qui fabriquera « la partie noble », en l’occurrence toute la technologie, le reste étant sous-traité.
Fondé en 2007 par Marc Benmarraze, la société Solar Euromed vise un chiffre d’affaires de 15 millions d’euros en 2012 et de 64 millions d’euros en 2015. Son effectif d’une quinzaine de personnes aujourd’hui pourrait atteindre 87 salariés d’ici 5 ans.

 

Source

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: