Breaking News

[MEXIQUE] Urgent – 3e agression contre le Peuple Yaqui

COMMUNIQUÉ DES AUTORITÉS TRADITIONNELLES DES VILLAGES DE VICAM, POTAM, LOMA DE BACUM ET LA TROUPE YOREMIA DES HUIT VILLAGES YAQUIS DE SONORA AU MEXIQUE

À tous les frères indiens, À toutes les organisations solidaires avec la lutte pour la défense de l’eau, Au peuple en général, Nous vous informons que la campagne de répression et de harcèlement contre nous, qui luttons pour éviter le pillage de nos ressources naturelles, la terre et l’eau, continue de manière arbitraire et en toute impunité. Nous avons enregistré 9 détenus, dont le seul délit est d’avoir appelé au calme les membres de la garde traditionnelle qui étaient énervés à cause des bousculades qui ont eu lieu sur le lieu que nous utilisons pour réaliser des réunion sur le campement.

Nous vous informons que face à l’imminente agression, les anciens ont donné l’ordre à la garde traditionnelle d’éviter à tout prix de répondre aux agressions et nous avons pris la décision de concentrer nos forces pour protéger nos anciens. Le 7 septembre à 15 heures les éléments la PEI (Police d’investigation de l’État de Sonora) ont frappé deux éléments de la garde traditionnelle, pendant qu’ils étaient en train de faire leur travail de surveillance sur notre territoire sacré, afin d’éviter un accident alors que la PEI orientait les véhicules qui transitaient vers des tuyaux qui pouvaient exploser. Le 8 septembre à 18h20, une autre opération de protection et de surveillance de notre garde traditionnelle a été reçue par des coups de feu provenant d’éléments de la PEI, qui sont sous les ordres de Guillemermo Padres Elias « dé-gouverneur » de l’État de Sonora.

Ces faits ont été documentés et attestés par la presse locale et la commission des droits humains de l’État de Sonora. Aujourd’hui vers 3h20, nous avons été informés qu’environ 600 éléments des forces de police fédérale, de l’État de Sonora et municipale, se sont approchés dans le but d’effectuer une expulsion brutale du piquet que nous maintenons sur la route internationale au niveau de Vicam. Face à cela nos anciens ont donné l’ordre d’évacuer la zone et de se concentrer dans l’enceinte que nous utilisons pour nos réunions, laissant le transit complètement libre sur la route. Les forces publiques du mauvais gouvernement sont arrivées jusqu’à cette enceinte pour insulter et essayer de provoquer notre garde traditionnelle.

Face à l’évidente provocation, certains membres de la localité ont lancé un appel afin de maintenir la discipline et pour ne pas répondre à la provocation. Ces appels étant pris pour preuves de leadership, ces bonnes personnes (9), parmi elles une femme et un membre du conseil des anciens, ont été arrêtées sans que nous sachions jusqu’à maintenant où elles ont été officiellement emmenées. Nous rendons responsable directement le gouverneur de Sonora de ce qui pourrait arriver à ces bonnes personnes, et nous en appelons au tribunal suprême de justice, au congres de l’Union, afin qu’ils obligent Guillermo Padres Elias, gouverneur de Sonora et membre du PAN, à respecter et à revenir à un état de droit, en arrêtant l’oeuvre du mal appelé Aqueduc Indépendance.

Cordialement, Les autorités traditionnelles des villages de Vicam, Potam, Loma de Bacum et la troupe Yoremia des huit villages Yaquis de Sonora au Mexique

Source: http://enlacezapatista.ezln.org.mx/2011/09/03/la-tribu-yaqui-en-alerta-maxima-ante-posible-represion-se-inicio-la-toma-de-la-carretera-internacional/

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: