#Corse Municipale #Ajaccio « le parquet a demandé l’ouverture d’une information judiciaire »

(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) – C’est ce matin (jeudi) que le tribunal administratif de Bastia annoncera si le résultat des élections municipales à Ajaccio est annulé, ou pas. Rappelons que la semaine dernière le rapporteur public avait requis l’annulation, mais rejeté la demande d’inéligibilité de Laurent Marcangeli. La question est de savoir si le tribunal administratif va suivre les préconisations du rapporteur public. Le tribunal peut se prononcer sur une annulation totale ou partielle dans cette affaire.

RenucciMArcangeliFraudeAjacciocorse(Frédéric Bertocchini – Alta Frequenza) – Alors que le tribunal administratif de Bastia annoncera si le résultat des élections municipales à Ajaccio est annulé, ou pas, ce matin (jeudi, voir par ailleurs),  le parquet a demandé hier soir l’ouverture d’une information judiciaire. Deux juges spécialisés dans le grand banditisme, Hélène Gerhards et Lise Prenel, sont désormais désignés pour mener des enquêtes complexes afin de savoir si il y a bien eu fraude lors des élections municipales d’Ajaccio de mars dernier, et le cas échéant, comment celle-ci a été organisée, et par qui. Les juges vont se pencher notamment sur des faux administratifs et des usages de faux, les votes par procuration et les fameux « 850 bons de secours » en provenance du conseil général avancés par l’avocate de Simon Renucci et niés farouchement par Laurent Marcangeli, qui a dénoncé une « pure calomnie » à ce sujet. Les juges devront donc démêler le vrai du faux dans ce dossier et répondre surtout à la question essentielle : la fraude était-elle organisée ou non ? C’est à cette question que tenteront de répondre les deux juges en charge de l’enquête.

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: