Breaking News

Corse – Giacobbi: « C’est bien de valoriser une terre, scandaleux de ne pouvoir s’y loger »

Il a cédé à l’appel de l’été sans pour autant décrocher. Entre la dernière session fin juillet et la reprise prévue les 7 et 8 octobre prochains sur les bancs de l’assemblée, le président du conseil exécutif n’a pas complètement raccroché les gants. Pour ne pas se laisser cueillir, en remontant sur le ring, par un uppercut de droite au corps ou un crochet modéré à la mâchoire. Quinze mois ont déjà filé depuis l’installation de la gauche aux manettes. Paul Giacobbi sait qu’il faudra utiliser le temps restant au sablier près. Pour l’heure, il repart au combat. Prêt à faire sonner le gong de la rentrée.

Les dossiers sur lesquels vous avez planché cet été ?

Je prends peu de vacances, vit loin de ma famille, les dossiers sur lesquels je me suis donc penché, ce sont ma femme et mes enfants, prioritairement. Et mon jardin accessoirement. Quant aux dossiers sur lesquels j’ai réfléchi, ce sont ceux de la mandature, proposés aux Corses par la liste que j’avais conduite au premier tour des territoriales comme étant prioritaires : le foncier, la langue corse, le développement économique lié à l’environnement. Et, bien entendu, savoir quelle est la position de la Corse sur le plan institutionnel. Nous avons beaucoup avancé sur la voie qui consiste à utiliser pleinement les pouvoirs qui sont les nôtres. Notamment en matière législative. À cet égard, il y a, pour la première fois, au Parlement de la République française un projet de loi – relatif au Padduc – directement inspiré de la proposition de l’assemblée de Corse. C’est tout à fait novateur et il est probable que nous irons bien plus loin avec la réforme des collectivités qui se profile…

Source et suite de l’interview

 

Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: