Corse – Cantonales 2011 – Analyse ajaccienne d’un scrutin porteur d’enseignements

Les élections cantonales des 20 et 27 mars ont délivré leur message, comme chaque consultation électorale. Au risque de surprendre, je considère que dans le sud, et plus particulièrement à Ajaccio, ce n’est pas une famille politique qui l’a emporté mais plutôt une nouvelle manière de faire de la politique qui semble durablement s’imposer dans le paysage insulaire. Ajaccio reste une ville de droite, quoiqu’on puisse dire.

Cependant, les candidats victorieux appartenant à cette famille politique semblent tous s’inscrire dans une nouvelle voie. Mis à part mon canton, les autres résultats sautent aux yeux: Dans le troisième, François Casasoprana affrontait mon ami Jean-Jacques Ferarra. Si la victoire du premier est avant tout la résultante d’une bonne campagne de terrain dont la méthode ressemblait fortement à celle que j’ai personnellement employé, il convient toutefois de souligner que les forces de nuisances du candidat sortant éliminé au premier tour ne sont pas pour rien dans le résultat final.

Dans le quatrième, Stéphane Vannucci, candidat sans étiquette, a devancé au prix d’une campagne très active l’ancien vice président du conseil général Jacques Billard, en place depuis douze ans et impliqué dans la vie publique ajaccienne depuis trente ans. Dans le cinquième, mon collègue Pierre Cau a réalisé une campagne de terrain exemplaire. Enfant du canton, il a contrecarré les offensives de la machine municipale qui lui présentait un candidat qui n’a jamais habité le canton. Sur Ajaccio, il convient donc d’admettre que c’est ceux qui ont le plus occupé le terrain qui ont remporté la victoire et que ces derniers sont souvent de jeunes (ou de nouveaux) élus.

Leur discours est simple et tourné vers l’avenir. Ils sont attachés à leur canton et l’ont sillonné sans relâche pendant plusieurs mois. Ils sont ouverts au dialogue et souhaitent une Corse apaisée où chacun trouve sa place. Le vent nouveau qui semble depuis plus d’un an souffler sur notre île s’installe durablement.Les temps changent et ces nouvelles méthodes s’imposeront petit à petit dans chaque scrutin qui se tiendra, j’en ai la conviction.

Laurent Marcangeli

http://www.laurent-marcangeli.com/

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: