#corse – Les verts se déchirent et se répondent par voie de presse

Au lendemain des propos tenus par Julia Sanguinetti, secrétaire régionale d’AEIV (Auropa Eculugia I Verdi) concernant le rapport Chaubon qui sera prochainement débattu à l’Assemblée de Corse, les membres soussignés d’AEIV tiennent à se désolidariser de ses prises de position.

En effet agiter comme un chiffon rouge le statut de résident qui favoriserait les prête-noms, la spéculation et entraînerait une société de type mafieux  est  absurde : la spéculation immobilière et ses dérives n’existent-elles donc pas aujourd’hui en l’absence de statut de résident en Corse comme sur la Côte d’Azur ?

Or l’examen de cette question essentielle s’est limité à un échange de moins d’une heure en réunion du Conseil Politique Régional dont la grande majorité des membres n’avaient pas lu le rapport de la Commission Chaubon.

De plus, le bureau d’AEIV qui ne s’est plus réuni depuis six mois n’a pas été saisi de ce dossier.

Enfin, il faut rappeler qu’une motion relative à la réforme institutionnelle avait été votée à l’unanimité par AEIV en Juin 2012 avant d’être présentée  le mois suivant par Norbert Laredo devant la Commission Chaubon.

Suite à la répétition de prises de position en rupture avec leurs fondamentaux les soussignés objectent en conscience devant les dysfonctionnements démocratiques qu’ils ne peuvent cautionner au sein de leur mouvement.

communiqué signé par : 

Monique Alfonsi , Ghjuvanni Graziani élus au Conseil fédéral d’EELV ;

Madeleine Allegrini, Pierre André Emmanuelli, Francine Tramoni, membres du Bureau Éxécutif Régional.

Hélène Babin, Denis Fauconnier, Marie Antoinette Fauconnier, Norbert Laredo, membres du Conseil Politique Régional.

Agnès Simonpietri, élue FEMU A CORSICA à l’Assemblée de Corse .

Réponse de la tendance Sanguinetti Julia : 

La secrétaire régionale, Julia Sanguinetti, a réuni le conseil politique (organe décisionnel du parti) composé de 18 membres, chaque mois depuis le mois de novembre 2012, date du congrés constitutif d’Europe Ecologie – Les Verts, en Corse. Chaque décision a fait l’objet d’un vote au sein de cet organe dont c’est la vocation. La question du statut de résident a été débattue au sein du conseil politique régional d’EELV, régulièrement convoqué, durant près de 3 heures le samedi 14 septembre en présence de Norbert Laredo qui est membre de cette instance. La nature du débat a conduit le Conseil politique régional à exprimer un vote à partir de deux motions qui s’affrontaient. La motion présentée par Norbert Laredo a été rejetée.

La 2eme motion remise à la presse le vendredi 20 septembre a été adoptée par un vote majoritaire de 12 voix pour, 3 contre et 2 blancs sur 17 votants. Le regard critique que nous portons sur le statut de résident tel que proposé par le rapport Chaubon est relatif au fait que nous le considérons inefficace à résoudre la problématique des résidences secondaires et d’accès au logement pour les résidents. Nous observons en outre que cette question pose insidieusement des questions de choix de société et notamment celui du droit du sang ou du droit du sol, dont il faut débattre sans faux semblants. Par ailleurs, EELV propose des solutions qui permettraient de répondre à ce grave problème sans avoir à attendre une réforme constitutionnelle. »

Le communiqué est signé par : Stéphane Allegrini Dominique Lanfranchi Hélène Sanchez Philippe Maire Marine André Jean Christophe Galavotti Toni Casalonga Serge Guardiola Jean Jacques Canessa Lisa Galavotti Anna Roquefort Sara Cullieret Lamia Chebani Pierre Paul Battiloni Jean Baptiste sanna Stephanie Dherissart Jean Claude Mancione Gérard Paganucci André Brunini Louis Tomei

(…)

by @Lazezu 

Revue de Presse et suite de l’article  : 

Corse Net Infos Corse Net Infos 2

Corsica Infurmazione: l’information de la Corse, des Réseaux sociaux et des Blogs politiques [Plateforme Unità Naziunale]

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: