Le banditisme #corse en lumière au procès du cercle parisien de jeux Wagram

Le procès de dix membres et alliés présumés d’un clan de truands corses s’est ouvert mercredi à Paris pour « association de malfaiteurs et extorsion » autour du cercle de jeu parisien Wagram, une affaire emblématique de ce phénomène criminel.

L’épisode qui est jugé par le tribunal correctionnel de Paris donne une idée crue des mœurs des gangs corses. Des écoutes téléphoniques menées en 2011 sur les membres d’un premier clan soupçonné d’exploiter le Wagram à des fins de blanchiment avaient permis aux policiers de vivre en direct la prise de contrôle de l’établissement par un clan rival.

Ce sont aujourd’hui les membres supposés de ce second clan qui comparaissent. Le Wagram est sous le coup d’une fermeture administrative, et la justice poursuit l’enquête sur le premier clan « déposé » lors du putsch, où aurait officié Jean Testanière, proche de nombreuses personnalités parisiennes du show-business.

Suite et source de l’article

Corsica Infurmazione, L’information Corse
Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: