#Corse – Les arrêtés Miot prorogés d’une voix

Les Corses devraient conserver pendant cinq ans encore l’exonération de droits de succession sur les biens immobiliers dont ils bénéficient depuis plus de deux siècles. L’amendement au projet de budget 2013 sur les fameux arrêtés Miot a été adopté mercredi par la commission des finances de l’Assemblée nationale.

La décision va dans le sens de la volonté de l’assemblée de Corse et chaque groupe politique ne peut que s’en féliciter. C’est une bonne chose pour la Corse. Ce qui l’est moins ce sont les intérêts partisans pour décrocher les palmes du succès. La manière dont l’amendement a cheminé et abouti est assez cocasse.

camille de rocca serra UMP corseLe texte a passé le cap de la commission in extremis. L’auteur étant absent, il a été défendu et voté par un seul député de l’opposition : Camille de Rocca Serra. La droite qui estime en avoir la « nu-propriété » dénonce « la récupération politique de Paul Giacobbi ». Retour sur cet épisode parlementaire tumultueux.

Paul Giacobbi court-circuite la droite

Dans la continuité de l’engagement formulé par Nicolas Sarkozy pendant les présidentielles de proroger l’arrêté Miot cinq années, les trois parlementaires UMP de l’île envisageaient d’agir en ce sens.

Suite et source de l’article sur corse matin

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: