#Corse – Deuxième jour du procès en appel d’Ange-Toussaint Federici à Draguignan

(Maria Lanfranchi – Alta Frequenza) Un procès sous haute surveillance et un partage des territoires en toile de fond, selon les enquêteurs : voilà ce qui est ressorti de la première journée du procès en appel d’Ange-Toussaint Federici, poursuivi dans le cadre de la Tuerie des Marronniers.

Ce dernier, comme en première instance, clame son innocence, tandis que la police parle donc « d’un partage des territoires », pour expliquer les faits, qui se sont déroulés en avril 2006 dans ce bar de Marseille, où trois personnes avaient été abattues.

Aujourd’hui (mardi), la cour procédera aux auditions des professionnels de santé d’une clinique Marseillaise, où Ange-Toussaint Federici s’était présenté, au lendemain des faits, expliquant avoir fait une chute à moto.

> Lingua corsa

(A redazzioni d’Alta Frequenza) – Un prucessu sottu à un’alta survighjenza è una spartera di i tarritorii in sicondu pianu, d’appressu à l’inchiestadori : eccu u riassuntu di a prima ghjurnata di u prucessu in appellu di Ange Toussaint Federici, ind’u quadru di a « Tuerie des Marronniers ».

Iss’ultimu, com’è à l’uccasioni di u primu prucessu, rivindicheghja a so nucenza, mentri chì a pulizza parla dunqua « di un spartera di i tarritorii », pà spiecà i fatti chì sò accaduti d’aprili di u 2006 inde issu bar di Marseghja, duva trè parsoni erani stati tombi.

Oghji (marti), a corti rializarà l’audizioni di i prufessiunali di saluta di una clinica marsighjesi, duva Ange Toussaint Federici s’era prisintatu, u ghjornu dopu à i fatti, spiechendu ch’ellu era cascatu d’una motò.

 

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: