#corse [Billet d’Humeur] Réforme institutionnelle : le bonheur est dans le flou.

mercredi 3 octobre 2012 (www.unita-naziunale.org) [16h57] :  Réforme institutionnelle : le bonheur est dans le flou. Ceux qui doutaient de l’homogénéité de l’Exécutif de l’Assemblée de Corse en seront pour leurs frais. Les deux présidents l’ont dit ; de manière un peu différente, certes, mais en apparente harmonie : la réforme institutionnelle n’est pas au cœur du débat politique à venir.

D’ailleurs il n’y aura pas de débat politique : on prend les mêmes et on recommence. On a bien repris le délirant projet du train à 300 millions d’euros, pourquoi pas le projet à 97 conseillers, avec une dose de scrutin uninominal suffisante pour maintenir ce statu quo qui fait le bonheur de la Corse !

Est-ce un canular ou une fuite organisée ? C’était, on le sait, le projet de l’ancien directeur des services de la CTC ; il est au placard, pas son projet, qui n’est pas à l’évidence celui élaboré par Pierre Chaubon! Le nouvel Exécutif se soucie des préoccupations concrètes des Corses, qu’on se le dise !

Et la réforme institutionnelle, ce n’est pas du concret, c’est du superflu idéologique… Sauf que de ce superflu dépend l’aménagement du territoire, l’énergie, le droit au travail, le coût de la vie, le prix du foncier, tout ce qui pourrait construire le bien-être des Corses.

Presque rien en somme !

On sent Giacobbi plus flambard qu’en 2004 et ce n’est pas la mollesse des intervenants de Cuntrastu qui aurait pu l’émouvoir ! La montagne accouchera-elle du plus petit commun dénominateur ?

Ghjacumu Faggianelli

*Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: