#Corse #Législatives2012 – Gilles Simeoni et Jean Baptiste Arena : « Lettre aux électeurs » [Femu A Corsica]

Candidats aux élections législatives dans la première circonscription de Haute Corse des 10 et 17 juin 2012.

Chère Madame, Cher Monsieur,

Le 10 juin prochain, vous allez pouvoir choisir le député qui représentera la 1re circonscription de la Haute-Corse à l’Assemblée Nationale.

VOTRE VOTE SERA DÉCISIF: LA CORSE EST EN EFFET À LA CROISÉE DES CHEMINS.
Les indicateurs sont au rouge dans tous les domaines. Les problèmes de fond et du quotidien s’accumulent : vie chère, crise du logement, peur de perdre son travail ou de ne pas en trouver, difficultés majeures pour les entreprises, inégalités territoriales avec un intérieur et une ruralité à l’abandon, inquiétudes pour notre jeunesse, inquiétudes, aussi, pour la société corse dans son ensemble avec une perte des valeurs, le fléau de la drogue, le déclin de notre langue et de notre culture, la montée des communautarismes, la litanie des violences et des drames… la liste des difficultés et des urgences est longue. Ces problèmes propres à la Corse sont aggravés par la crise française, européenne et mondiale. Pour toutes ces raisons, les années à venir seront cruciales : soit cette île s’enfonce définitivement dans le marasme, soit elle s’engage résolument sur le chemin de l’émancipation.

LA CORSE A BIEN SÛR LES MOYENS ET LES ATOUTS DE SON REDRESSEMENT.
Pour réussir ce redressement, il faut impérativement rompre avec le système ancien, qui a fait tant de mal à la Corse. Ce système, c’est celui du chantage à l’emploi, au logement, à la subvention. Ce système, c’est, par exemple, un stade qui, vingt ans après une catastrophe, et pour un prix multiplié par quatre par rapport au devis initial, n’est toujours pas reconstruit. Et pour lequel on vous explique, en prime, que tout va bien et que tout cela est normal.

LE MOMENT DE L’ALTERNATIVE EST VENU.

Aujourd’hui, et pour la première fois, la Corse peut être représentée à Paris par un député qui placera au coeur de chacun de ses choix les intérêts collectifs du peuple corse, communauté ouverte et vivante, forte de sa langue, de son histoire, de son projet, et capable d’intégrer celles et ceux qui choisissent de les partager. Un député qui aura la force et le courage politique de s’opposer à ceux qui, conservateurs de droite ou de gauche, méprisent cette île et contestent ses droits. Vous connaissez nos priorités et nos engagements : foncier et statut de résident, logement, co-officialité de la langue corse, droit à l’éducation et à la santé, développement économique, solidarité et justice sociale, défense de l’agriculture et de la ruralité, arrêtés Miot, protection de l’environnement et de nos ressources naturelles, maîtrise des transports et de nos secteurs stratégiques, réforme constitutionnelle et solution politique globale, incluant la question des prisonniers politiques et la disparition définitive de la violence clandestine. Le chemin que Jean-Baptiste ARENA, mon suppléant, et moi-même, proposons d’emprunter pour atteindre ces objectifs est clair : c’est celui de l’action démocratique et de la convergence de toutes les forces vives ; c’est celui du rassemblement des femmes et des hommes qui, quelle que soit leur famille politique d’origine, veulent s’inscrire dans cette dynamique de changement et de progrès. Notre engagement au service du bien commun et de l’intérêt général est total. Il se nourrit de la foi profonde en un avenir heureux pour cette terre et pour son peuple.

ENSEMBLE, FAISONS DES ÉLECTIONS LÉGISLATIVES DES 10 ET 17 JUIN PROCHAINS
UN MOMENT HISTORIQUE.

Incù amicizia è fede ind’è l’avvene di u nostru paese.

Gilles SIMEONI
Avocat
Conseiller municipal de Bastia
Conseiller territorial de Corse
Jean-Baptiste ARENA
Vigneron
Élu à la Chambre Régionale D’Agriculture

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: