#Corse #Législatives2012 – Michel STEFANI Josette RISTERUCCI : « L’humain d’abord »

Après 5 ans de casse sociale, de division de la société, de stigmatisation des allocataires sociaux et des étrangers, de cadeaux aux riches, d’austérité, de casse des services publics et de la protection sociale, d’attaques contre les syndicats ou les corps intermédiaires, la parenthèse ouverte au Fouquet’s en 2007 vient d’être fermée par l’élection de François Hollande. Nous avons évité le pire et le front de gauche y est pour beaucoup. Contrairement aux candidats nationalistes, nous avons appelé clairement à battre à Nicolas Sarkozy au second tour de l’élection présidentielle pour faire barrage à son projet politique lourdement influencé par le FN.

Nous porterons dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale le programme partagé que nous avons défendu à l’élection présidentielle avec Jean Luc Mélenchon : le SMIC à 1.700€, la retraite à 60 ans, la construction de logements sociaux, la planification écologique, une autre politique de financement de la santé, de l’économie, une remise à plat du système bancaire et du crédit, une nouvelle politique européenne avec l’abandon du Traité Merkel Sarkozy etc…

Pour défendre les intérêts des salariés, des chômeurs et des retraités, des 45 communes de notre circonscription nous proposons conjointement le blocage des prix et des loyers contre la cherté de la vie et une proposition de loi spécifique et prioritaire pour la Corse. On pense également à la dotation de continuité territoriale inscrite au budget de la Nation et gelée depuis 2009 par le gouvernement Sarkozy Fillon occasionnant une perte de 29 M€ pour la CTC. Nous demanderons au gouvernement de réindexer l’enveloppe de continuité territoriale. De même il sera nécessaire d’abroger la réforme des collectivités locales avant d’ouvrir la nouvelle étape de décentralisation annoncée pour garantir la clause de compétence générale, la pérennité des dotations et la justice fiscale.

On le voit maintenant il s’agit, non pas d’obtenir une évolution institutionnelle pour se distinguer coute que coute des autres régions métropolitaines, mais de construire l’alternative à la droite et le premier acte qu’il convient de produire à cet effet c’est la défaite du Député sortant Sauveur Gandolfi Scheit porteur de la politique antisociale de l’UMP et du gouvernement Fillon Sarkozy. L’enjeu des 10 et 17 juin c’est de porter à l’Assemblée Nationale des parlementaires qui résisteront à la droite et au MEDEF, qui soutiendront les mesures favorables aux intérêts de la population et s’opposeront à celles qui iraient à leur encontre.

Enfin, si un nouvel espoir surgit en Europe après l’élection de François Hollande c’est précisément parce qu’il propose une réorientation de la politique européenne fondée sur la croissance non sur l’austérité imposée aux peuples. C’est en soi une grande différence avec la logique de mise en concurrence pour affirmer les principes républicains et la solidarité nationale en lieu et place de la compétitivité entre les hommes et les territoires et d’un fédéralisme européen dominé par les marchés financiers.

Ainsi nous voulons, aux législatives, prolonger la dynamique à gauche de la présidentielle. C’est pour nous la condition indispensable pour combattre la dangereuse progression du Front national dans notre circonscription et écrire une nouvelle page politique conforme aux attentes populaires, au progrès social et culturel de la Corse avec ses spécificités dans une France solidaire.

Tels sont les engagements que nous prenons à travers nos candidatures pour réussir le changement.

Michel Stefani Josette Risterucci

Vous aimez cet article ? Faîtes-en profiter vos amis !
Faites passer l’information autours de vous en cliquant sur :

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: