Interpellations, perquisitions et convocations – Nazione « appelle au rassemblement à partir de 18h devant le camp militaire de Borgu » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de Masse – Publié le 30 janvier 2024) Ce matin, à la suite du succès de l’assemblée générale constitutive de notre mouvement Nazione, l’Etat français a répondu par une vague d’interpellations volontairement provocante.

Comme à chaque fois qu’il y a une rencontre dans le cadre du processus dit de Beauvau, nous assistons à une volonté de provoquer sans limite. Deux de nos militants sont actuellement en garde-à-vue au camp militaire de Borgu. Leurs femmes et un autre militant sont convoqués au commissariat de Bastia dans l’après midi. Nous condamnons avec la plus grande fermeté le mode opératoire choisi par la BRI pour interpeller nos responsables : portes défoncées, maisons dévastées, pères de famille jetés à terre et braqués devant leurs enfants, avec le risque de traumatisme que cela peut constituer. Il n’y a plus de limites !

Nazione appelle au rassemblement à partir de 18h devant le camp militaire de Borgu et met en garde l’Etat français contre le retour des rafles qui rappellent les jours les plus sombres de notre histoire.

Ces interpellations s’inscrivent dans la continuité de 254 ans de répression de l’Etat français contre les Corses qui luttent pour leur peuple. Nazione répondra à la hauteur des attaques que nous subissons !

NAZIONE
30 janvier 2024

Revue de presse – Interpellations de militants de la Lutte de Libération Nationale ce matin – #Corse

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: