« APRES LA MARCHE DE SOUTIEN DES AMAZIGHS A L’AZAWAD ET A LA KABYLIE » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte Internationale – Publié le 20 janvier 2024 – Source Saluons la grandiose mobilisation populaire qui a honoré cette manifestation et félicitons ses milliers de marcheurs ayant battu le pavé de la Place de la Bastille à la Place de la Nation malgré des températures presque négatives.

Dénonçons la chasse à l’homme et les desseins d’extermination des deux peuples de la part de Bamako et d’Alger.

Demandons pour l’Azawad :

-1) L’arrêt immédiat de l’offensive militaire des milices de Wagner et des troupes maliennes contre l’Azawad suivi d’un retrait total des troupes d’occupation de l’ensemble de son territoire.

-2) Une condamnation de la part de la communauté internationale des massacres de civils par la junte malienne et le déploiement de Casques Bleus pour protéger les populations de l’Azawad

-3) Que la France assume ses responsabilités historiques au Mali et intervienne contre le génocide touareg que les Maliens sont en train de perpétrer.

Pour la Kabylie :

-1) La libération immédiate et inconditionnelle de tous les prisonniers politiques kabyles, et l’arrêt de la répression anti-kabyle, avec abrogation de l’article 87 bis du Code pénal assimilant toute position politique pro-kabyle à du terrorisme.

-2) La condamnation par les autorités algériennes de l’Opération génocidaire et sa suspension immédiate

-3) Une enquête internationale sur les incendies du 09/08/2021, l’assassinat de Djamel Bensmaïn et la torture des militants kabyles par les services de répression algériens.

-4) Rétablir la libre circulation des citoyens kabyles qu’ils soient militants ou non.

Réaffirmons le droit du peuple kabyle et du peuple de l’Azawad à l’autodétermination.

Rappelons que les problèmes politiques posés par l’Azawad et la Kabylie sont d’ordre politique et qu’ils ne sauraient trouver d’autre solution que politique ; leur solution n’est ni militaire ni policière et encore moins génocidaire.

Interpellons les médias français sur la censure qu’ils exercent délibérément sur toute information concernant les graves violations des droits humains et des massacres de masse perpétrés par l’Algérie et la Mali en Kabylie et dans l’Azawad. C’est là un manque de respect pour leur propre opinion publique qu’ils ne sollicitent que de manière sélective. Le silence sur ces deux drames humanitaires sont, inconsciemment ou non, des encouragements aux deux pouvoirs militaires assassins établis à Alger et Bamako.

Appelons et encourageons :

-1) Alger à ouvrir des négociations immédiates avec le Mouvement pour l’autodétermination de la Kabylie (MAK) sur l’organisation d’un référendum d’autodétermination en Kabylie, sous l’égide des Nations Unies

-2) Bamako à engager des pourparlers sur l’avenir politique de l’Azawad sous l’égide des Nations Unies, avec la Coalition des Mouvements de l’Azawad (CMA) en général et le Mouvement National pour la Libération de l’Azawad (MNLA) en particulier.

Vive l’Azawad et vive la Kabylie libres et indépendants

Vive la solidarité inter-amazighe

Paris le 14/01/2024

Signez la pétition sur Change.org :

https://www.change.org/p/soutien-%C3%A0-l-azawad-et-%C3%A0-la-kabylie

 

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: