« A tè, Yannucciu » – In mimoria di Yann Pini – #Corse

A tè, Yannucciu, omu di bè è di stintu corsu.

ça va faire un an que tu as pris la décision de nous quitter, laissant un vide sidéral autours de toi.

ça va faire un an, que la vie des tiens, de tes proches, de tes amis, tournent autours de ton départ. Un an, et rien n’est achevé.

Mais tu es toujours là, avec nous, à nous regarder de ton sourire bienveillant au Di Vinu.

Toujours présent à travers les différents hommages qui ont eu lieu cette année dont certains sont dans cet article.

A travers les souvenirs que parfois, souvent, nous échangeons entre nous.

Dans les regards des tiens.

CRUCIAMENTU DI STRADE

Je t’ai croisé et souvent accompagné sur notre triptyque de lutte (SECB, Cuncolta et Spinghjifocu surtout dans les années 90).

Suite à un hommage qui t’a été rendu dans un tableau par ta famille (ci-dessus réalisé par Marcè Lepidi Acquaviva), et avec la photo ci-dessous (milieu de tableau), je me suis rappelé de ce feu (lien ici), un énième feu sur la route de Bavella, qui avait mobilisé tous les pompiers du centre de Sari è Sulinzara, avec ou sans uniforme, à la garde ou de repos.

Et si mes souvenirs sont bon, on a eu ce jours là, un départ 1 CCFM – 10 hommes, il y en avait partout sur le « mog »  des pompiers (si c’était bien ce ccf), voire même un départ du moyen vert (faudra demander à Serge, mais parfois je mélange les souvenirs et les interventions, je me fais vieux) Sandrine à la console radio, moi en départ VSAB, puis à la logistique, ravitaillement en eau, spuntinu et pour finir, fumerolles, surveillance du feu la nuit (en parlant du spuntinu, Stéphane avait dévoré ma part et ta part) et armé de mon appareil photo jetable.

C’était cette ambiance pour un départ FDF sur notre terre, avec la « bite et le couteau ». Ce sacerdoce, cet engagement, cette passion pour cette terre et ce peuple que tu défendais âprement à cette époque.

C’était en 1994.

L’année où je t’ai accompagné, toi et d’autres sur certains FDF mémorables dont celui de l’Ospedale. J’étais certain qu’avec toi, ou Alain, ou Cyril, et d’autres comme le trio Jacky, Jean-Marc et Gilbert, je ne risquerai rien sur un gros feu de maquis ou de foret.

CHALLENGE ROBERT VITTORI

Il y a quelques jours, le 18 juin lors du challenge Robert Vittori, dont tu étais un pilier avec l’amicale de Ghisunaccia, ils t’ont rendu hommage, à travers un trophée, qui a été remis à tes filles, lisa et laura.

J’ai capturé cet instant à travers une photo.

Beaucoup t’ont rendu hommage ce jour là, à toi et à tous ceux qui n’étaient plus là chez les spinghjifocu.

J’ai vu que tu manquais, au delà des tiens, à beaucoup de monde, chez les pompiers notamment.

Il y a plus de 500 photos du tournoi sur ce lien (<– lien ici)

A TO STELA

En mai dernier, ton frère, antò – (mon homonyme de prénom) et Jack ont déposé ta stèle à l’endroit où tu as pris ta décision ultime.

J’espère que les gens comprendront pourquoi ici, en corse, on dépose une stèle, c’est ce qui nous reste de nos valeurs, pour rendre un dernier hommage à ceux qui nous ont quitté trop rapidement. S’ils ne le comprennent pas… u peghju ghjè per elli.

En tout cas, il faut remercier tous ceux qui ont permis que cela se fasse.

Ce soir, il n’y aura pas de piétonne à Solenzara. Comment avec nos valeurs, il aurait  pu en être autrement. Les tiens veillent.

Les spinghjifocu de Sulinzara auront aujourd’hui, comme dans les autres centres, une pensée pour toi.

Comme l’année dernière, un hommage t’a été rendu sur les réseaux sociaux (pompiers, amis, famille, politiques…) 

 

Tantu manchi ! C’hè qualcosa chi hè più forte chè a morte, hè a presenza, di quelli chi si ne so andati, in a memoria di i vivi.

Ce samedi 2 juillet 2022, un an après que les tiens t’aient porté en terre, ils sont venus te rendre hommage une nouvelle fois, dans l’église Saint Paul au Quartier A Marina. Ta famille, tes proches et tes amis, comme toujours étaient  là. Les pompiers avec ou sans uniforme, ont répondu présent.

A ta stèle, lors d’un dernier moment solennel, ils ont déposé des fleurs, une plaque.

« A Macagna, la mauvaise foi, eramu una bella squadra – Le port avant – l’ancien temps avant le covid19 »

—-

Si n’hè andatu Yann Pini, omu di bè è di stintu corsu – #Corse

Challenge Robert Vittori/Yann Pini – « ce challenge sera marqué par le souvenir de ceux qui nous ont quittés et qui ont été concernés par ce tournoi » – #Corse

Yann, si partutu – #Corse

[20h20] #FURIANI « 30 ans déjà et pour beaucoup d’entre nous c’était hier » #Corse

Motion pour le maintien du SMUR de la Plaine Orientale adoptée à l’unanimité lors du dernier Conseil Communautaire #Corse @SaldanaEsteban1 @PerCumuna

Un certain feu de 1994 : L’Ospedale le 12 août #Corse

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: