« Nous devons construire ensemble l’accès du pays à sa pleine souveraineté » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte internationale – Publié le 16 juin 2022) Le dimanche 12 juin, grâce à voire mobilisation, nos deux candidats et suppléants de la liste FLNKS indépendantistes et nationalistes engagés dans la 1ère et 2ème circonscription ont réussi à franchir le cap du 1er tour des législatives et sont aujourd’hui qualifiés pour le second tour ce dimanche 19 juin.

Le bureau politique du FLNKS tient à remercier tous les électeurs et électrices qui se sont rendus aux urnes pour cette échéance et se félicite du résultat ainsi obtenu.
Compte tenu des réserves de voix, auquel la mouvance indépendantiste peut prétendre à ce second tour, nous pensons sincèrement qu’ensemble nous pouvons transformer l’essai du 1er tour en réalité, et ainsi nous assurer d’une représentation de la sensibilité indépendantiste à l’Assemblée nationale et au Parlement français, à l’heure où se discute notamment la sortie du processus de décolonisation engagé avec l’accord de Nouméa.

Conscients des manœuvres de l’Etat Français et de la droite coloniale pour maintenir coûte que coûte notre pays sous tutelle, nous exhortons l’ensemble des citoyens calédoniens à se mobiliser massivement dimanche prochain pour les candidatures de WALY WAHETRA et FIDEL MALALUA dans la 1* » circonscription et de GERARD REICNIER et MARIE-PIERRE GOYETCHE dans la 2cmc circonscription.

Qu’on se le dise : la victoire est possible !

Nous devons construire ensemble l’accès du pays à sa pleine souveraineté.

Nous besoin de nouveaux porte-paroles et relais politiques auprès de l’Etat et du Pari» national.
La peur de l’avenir doit laisser place à la confiance au peuple calédonien et à la foi e avenir.

  • Roch WAMYTAN
    Signataire de l’Accord de Nouméa
  • Louis MAPOU
  • Jean-Pierre DJAIWE
    Président du groupe UNI au congrès de la Nouvelle-Calédonie
  • Gilbert TYUIENON
  • Pierre-Chanel TUTUGORO Président du groupe UC-FLNKS et Nationalistes au congrès de la Nouvelle-Calédonie
  • Yannick SLAMET
  • Adolphe DIGOUE
  • Mickaël FORREST

 

Bureau politique du FLNKS

Le Ier tour des élections législatives a réaffirmé l’importance des enjeux du débat sur l’avenir de notre pays. La construction du pays est un chantier que nous avons engagé depuis les accords de Matignon/Oudinot, en 1988, et conforté par le processus de décolonisation et d’émancipation du pays décidé par l’Accord de Nouméa, en 1998. Nous arrivons au terme de ce processus dans des conditions difficiles, liées aux crises successives que le pays connaît depuis plusieurs années.

En charge des principales responsabilités institutionnelles du pays, nous avons engagé, depuis plusieurs mois, au nom du mouvement pour l’accès du pays à la pleine souveraineté et à son Indépendance, une démarche de réformes en profondeur pour sortir la Nouvelle- Calédonie de l’impasse sociétale dans laquelle les dimensions politiques, économiques et sociales sont prégnantes, faute d’avoir initié les changements nécessaires durant ces dernières décennies.

Le soutien de l’Etat aux actions que nous avons engagées pour assumer au mieux les difficultés que traverse actuellement notre pays démontre combien l’Etat était dans l’attente depuis plusieurs années.

Les élections législatives rappellent que la relation avec le Gouvernement national et le Parlement français est primordiale pour assumer en toute sérénité la phase historique et déterminante de transition qui s’ouvre à partir de cette année 2022.

C’est ainsi que, nous, responsables Indépendantistes engagés au plus haut niveau des institutions de notre pays appelons la population calédonienne à aller voter massivement lors du second tour des élections législatives, ce dimanche 19 juin, en faveur de Wali WAHETRA, Fidel MALALUA, Gérard REIGNIER et Marie-Pierre GOYETCHE.

16 juin 2022

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: