« Jamais nous n’accepterons de nous faire humilier sur notre propre terre » #Corse #CRS #FURIANI

Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le samedi 26 mars 2022) Hier, alors que l’heure était au recueillement lors des obsèques d’Yvan Colonna, les gardes mobiles logeant au cantonnement CRS de Furiani ont entonné l’hymne français et scandé des propos inadmissibles en se réjouissant de la mort de notre militant.

Face à cette énième provocation nous tenons à rappeler que sur cette terre nous avons le respect des morts et que ce manque de respect est inacceptable. À l’heure où les représentants de l’État appellent au calme, ce sont les leurs qui s’octroient le droit d’attiser la haine. L’État devra rendre des comptes et se tenir entièrement responsable si sa demande d’apaisement n’est pas respectée.

Jamais nous n’accepterons de nous faire humilier sur notre propre terre.

Eri, mentre chi u populu corsu pienghjia unu di i soi, e forze d’occupazione francese di a caserna di Furiani intunavanu l’innu naziunale francese è briunavanu infrascate vergugnose testimuniendu d’un ralegramentu di a morte d’Yvan Colonna. Di pettu a st’ennesima pruvueazione, ramintemu ch’in terra corsa i morti si respettenu è chi nisun ùn accetterà st’inghjulia fatta. Duranti chi una chjama à l’appacciamentu hé stata lampata da i rapprisententi di u statu, sô i soi chi s’accuncianu u drittu d’attizzà l’odiu dighjà assai prisente. U statu deve torna rendeci conti è tenesi rispunsevule s’è a so chjama ùn hè suddisfata.

Mai ùn ci lascieremu marchjà in collu à nant’à a nostra terra.

 

 

 

Les CRS positionnés à Furiani fêtent la mort d’Yvan Colonna #Vidéo, réactions du mouvement national #Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: