« Nous appelons à l’apaisement celui qui passe par le retrait de toutes les forces de répression de l’île et la libération immédiate des prisonniers politiques » – #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – Publié le 9 mars 2022) Si l’on n’oublie jamais que la « violence » est toujours un usage illégitime de la force, alors Ghjuventù Libera condamne fermement les violences qui secouent la Corse.

La violence physique dans un premier temps, qui a engendré des dizaines de blessés au sein de notre jeunesse.

L’apothéose de cette violence, s’est jouée hier à Aiacciu sous les fenêtres de Monsieur Apaisement de Saint Quentin.

Tirs au LBD visant la tête de lycéens, pluie de coups, grenades en tout genre, hier l’apaisement prôné par l’état rimait avec tentative d’assassinat.

La violence morale dans un second temps, qui a touché en premier lieu les proches d’Yvan, et l’ensemble de notre peuple alors que nous apprenions la radiation d’Yvan du fichier des DPS, étant donné que son état est désormais incompatible avec une évasion.

La violence politique enfin, qui au travers de la négation des droits du peuple Corse s’abat sur notre peuple depuis deux siècles et demi, avec son cortège d’injustices.

Nous appelons donc à notre tour à l’apaisement, le seul valable, celui qui passe par le retrait de toutes les forces de répression de l’île et la libération immédiate des prisonniers politiques, et ce, en préalable à un véritable processus de décolonisation, conformément au droit international.

En attendant cet apaisement, nos militants appellent la jeunesse à rester mobilisée, et à faire usage de son droit à manifester.

Ghjuventù Libera

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: