Préavis de grève pour les journées allant du 9 au 31 mars 2022 #Corse #Colonna

(Unità Naziunale – Lutte de Masse – Publié le 8 mars) Le syndicat des travailleurs corses, STC EDUCAZIONE, a déposé ce 9 mars un préavis de grève allant jusqu’au 31 mars.

Voici l’intégralité du courier

Monsieur le Recteur,

Le STC Education (Sindicatu di i Travagliadon Corsi) dépose un préavis de grève pour les Journées allant du 9 au 31 mars 2022 (de 0 h à 24 h).

Ce préavis concerne l ensemble des personnels titulaires, stagiaires. contractuels et auxiliaires de la fonction publique d’Etat de ( Education et des établissements publiques (y compris ceux présentant un caractère industriel et commercial) ainsi que les personnels titulaires et non titulaires de droit public exerçant leurs fonctions dans les établissements d’enseignement privé de l’Académie de Corse.

Le STC Education dénonce l’attitude de mépris de l’Etat face aux revendications légitimes d’émancipation de la Corse et du Peuple corse.

Le comportement mutique de l’Etat face à la situation actuelle est inacceptable.

Le STC Education demande l’application du droit en matière de justice, la vérité sur les circonstances de la tentative d’assassinat d’Yvan Colonna.

le rapprochement immédiat de tous les prisonniers corses concernés.

Le STC Education demande que soit mis un terme aux rodomontades à l’image du Préfet Lelarge : la demande de suppression de la langue corse dans le règlement intérieur de r Assemblée de Corse est un exemple très révélateur

Le STC Education apporte un soutien sans faite à la lutte légitime de la jeunesse corse et partage sa colère

Les conséquences qui en découlent sont et seront d’autant plus désastreuses si des mesures fortes ne sont pet poses pour répondre eux aspirations légitime du Peuple Corse.

La Corse aspire légitimement à une autonomie de plein droit et de plein exercice, et à l’ouverture de la voie de le coofficialité.

L’heure est à l’ouverture de véritables négociations.

Ne pas vouloir ouvrir les portes de la négociation c’est faire preuve de mépris.

Cette attitude de mépris ne se décline -t-elle pas pas aussi au niveau de l’Académie de Corse ?

Notre organisation syndicale de l’Education (1ere force syndicale de la Corse et 2ieme force syndicale de l’Education) n’a plus siégé en Comité Technique Académique (la plus haute instance académique) pendant 6 mois et ce jusqu’au départ de votre prédécesseur.

La problématique de l’enseignement de la langue corse en est la raison : à aucun moment, votre prédécesseur n’a pris attache auprès de notre organisation syndicale pour essayer de dialoguer durant ces 6 mois.

Vous ôtes arrivé le 20 décembre 2021, vous êtes au courant depuis votre arrivée des revendications relatives à la problématique de l’enseignement de la langue corse portées par notre organisation syndicale.

Il n’y a eu à ce jour aucune avancée immédiate en la matière sur aucun des points depuis votre arrivée. Notre demande d’audience en date du 3 février 2022 serait prévu pour le 14 mars (s’il n’y a pas encore de nouveau report de votre part). Un mois et demi pour vous rencontrer officiellement sur la seule problématique de la langue corse! Jouer la montre n’est pas une politique qui peut fonctionner en Corse. Aujourd’hui l’heure n’est plus au temps d’échanges sans avancées : l’heure est à l’ouverture de négociations.

La jeunesse corse est en quête de justice et manifeste à la porte des collèges et des lycées de Corse. Une tension très forte monte et s’exprime devant les établissements de l’Académie de Corse: la politique du non évènement et de l’enlisement n’est pas la bonne méthode. Ces quelques jours, nous avons frisé la catastrophe dans les affrontements entre forces de l’ordre et les lycéens. Des moyens de répressions disproportionnés et condamnables sont utilisés par les forces de l’ordre contre les lycéens. C’est inacceptable.

Ce préavis est destiné à permettre à tous les agents de la Fonction publique d’Etat de l’Académie de Corse d’exprimer leur colère et faire prendre en compte la situation désastreuse dans laquelle la Corse est plongée et qui est entrain de mettre en danger notre jeunesse corse. Ce préavis a également pour objectif d’ouvrir immédiatement des négociations avec le Ministère de l’Education Nationale sur le champ de compétence qui vous incombe en matière de développement de l’enseignement de la langue corse avec des mesures fortes et immédiates.

Veuillez agréer. Monsieur le Recteur, l’expression de ma parfaite considération.

STC EDUCAZIONE

 

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

error: