« Cet acquis semble être remis en cause de façon unilatérale et ce pour tous les agents de la CAB » #Corse

(Unità Naziunale – Lutte de masse – publié le 28 octobre 2021) Au prochain CTP, en date du 3 novembre 2021, les responsables de notre collectivité s’apprêtent à lancer une offensive à l’encontre de l’ensemble du personnel, à savoir un rapport intitulé « Mise en place d’une retenue sur l’Indemnité de Fonctions, de Sujétions et d’Expertise (IFSE) pour les agents en position de Congé de Maladie Ordinaire ».

En 2012 déjà, les agents du service de la collecte étaient les seuls à voir leur régime indemnitaire impacté au- delà du 3ème jour de congé de maladie ordinaire.

À l’époque, la raison invoquée par l’administration s’appuyait sur l’application d’une prétendue circulaire destinée aux personnels de la collecte, héritage de la mairie de Bastia lors du transfert de mars 2012.

Face à ce traitement inéquitable, injuste et illégal au sein de notre collectivité, le STC demandait que cette circulaire soit supprimée afin de permettre aux agents de collecte de bénéficier du maintien de leur régime indemnitaire dans les mêmes conditions que l’ensemble du personnel de la CAB. Entendu que, réglementairement, la CAB ne pouvait accorder un régime plus favorable que la Fonction Publique d’État, à savoir 90 jours de plein traitement.

C’est ainsi que notre revendication fut entendue par l’administration et a permis de rétablir l’équité en matière de « maintien du régime indemnitaire » au sein de tous les services.

Aujourd’hui, nous apprenons avec stupeur et incompréhension que cet acquis semble être remis en cause de façon unilatérale et ce pour tous les agents de la CAB. Par conséquent, nous ne pouvons l’accepter, car elle traduirait une négation de la justesse de notre combat.

D’ailleurs, selon la règlementation retranscrite dans ce rapport CTP, « aucune disposition législative » ou règlementaire ne prévoit l’obligation de maintenir le régime indemnitaire en cas d’absence pour congés de maladie dans la fonction publique territoriale », entendu que rien n’oblige pour autant à l’employeur d’effectuer une quelconque retenue…

Cette dangereuse mesure, associée à une supposée « prime au présentéisme », va à l’encontre des intérêts du personnel qui, unis, s’efforcent d’effectuer au quotidien leurs missions dans des conditions de travail parfois difficiles.

Pour conclure, nous nous étonnons également de l’absence de groupe de travail sur ce sujet aussi sensible, alors que le STC a toujours répondu présent à l’ensemble des sollicitations de l’Administration, dont acte

PIÙ CHÈ MAI, INSEME FEMU FRONTE !

STC

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: