Le FLNC (Union des Combattants et du 22 octobre) revendique des actions #Corse #RevuedePresse

(Unità Naziunale – Lutte armée, revue de presse – Publié le 29 septembre 2021) A travers un communiqué authentifié par Corse-Matin, le FLNC uni signe sa première action clandestine depuis son retour sur le devant de la scène politique insulaire.

(France 3 Corse) (Corse Matin) (RCFM) (Alta Frequenza) (Corse Net Infos

Voici le communiqué en format texte (récupéré sur ce lien)

Tiré de la capture d’écran avec le logiciel Snagit (OCR)

S’il est un problème prégnant pour les jeunes agriculteurs corses dans la période actuelle, c’est celui du foncier.
La raison principale tient en un mot : spéculation.
Spéculation des propriétaires qui guettent la constructibilité pour « valoriser » une terre qui pour eux n’a de valeur que marchande.
Spéculation d’une partie du monde agricole qui pratique la captation des terres et dont l’ambition ne passe que par l’agrandissement de leurs propriétés et l’accroissement de leur chiffre d’affaire.
Spéculation des étrangers qui pensent pouvoir contourner toute législation pour construire là où bon leur semble ou qui profitent de failles dans les textes de lois français pour s’accaparer notre terre en vue d’y faire de la location ou de la revente.
Pour autant que la spéculation lorsqu’elle concerne des corses pose un vrai problème sociétal et si nous ne chercherons jamais à exonérer notre peuple de ses propres turpitudes, nous ne pouvons accepter que des étrangers utilisent notre terre comment un terrain de jeu spéculatif.
Le cas de la SCI « Capo di Feno » en est un symbole éclairant. *
Parcelle achetée en zone Agricole il y a 20 ans. Aucune activité agricole mise en œuvre sur cette surface.
Par contre, piscine, zone hélico, mini-golf et des constructions en vue d’habitation et de location avec toujours une manœuvre pour ne pas tomber sous le coup de la loi pour des bâtiments construits illégalement sur un terrain agricole.
Aucune demande auprès des services concernés de la Mairie et de la CAPA. Les services de la Préfecture, si prompts à stigmatiser les agriculteurs corses, n’ont rien vu.
Les règles du Droit français en matière de terres agricoles et de constructibilité seraient-ils à double vitesse ?
Le résultat est sous nos yeux.
Notre jeunesse qui veut produire sur sa terre ne trouve pas de surface agricole pour travailler mais un spéculateur français, lui, en trouve aisément.
Et sans notre intervention rien ne se passait.
Nous revendiquons l’action contre les constructions de la SCI « Capo di Feno » et exigeons le départ de Corse de la famille Mirand.

SPECULATORI FORA

A ragione hè a nostra forza
A populu fattu bisognu a marchjà

FLNC

Le 2 septembre dernier, une quarantaine de militants, cagoulés et lourdement armés, brandissaient le spectre d’un retour à la lutte armée, lors d’une conférence de presse. 

Le FLNC (Union des Combattants et du 22 Octobre) menace de reprendre la lutte armée – Revue de presse #Corse



(Corsica Infurmazione – Publié le 1er septembre 2021 à 15h38) Les services de secours et d’incendie ont été envoyé sur une intervention vers 13h30 pour une tentative d’attentat contre des bungalows. Ils sont toujours sur place. (Grand Capo)

Tentative d’attentat à Capo di feno – #Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: