« Nous serons, aux côtés de ces jeunes, et de tous ceux qui se battent pour leurs idées » – #Corse

(Unità Naziunale – Gestion Institutionnelle –  Publié le 24 février 2021 à 12h21) Question orale déposée par M. Hyacinthe VANNI au nom du groupe « Femu A Corsica »

OBJET : Evénements du 22 février et soutien aux jeunes brutalisés

Ce lundi 22 février au matin, une vingtaine de jeunes militants se sont introduits dans la préfecture d’Aiacciu afin de faire respecter les droits de Pierre ALESSANDRI et Alain FERRANDI. Entrés de manière pacifique, ils ont rencontré le préfet de police pour faire valoir leurs revendications. À l’issue de cette rencontre, ils ont été évacués de manière brutale par les forces de l’ordre.
Nous condamnons les violences policières et nous n’acceptons pas qu’au sein de nos locaux, des jeunes corses, entrés de manière pacifique pour demander justice, se fassent matraquer. Alors que la situation est plus que tendue, ces dérives étatiques entraînent une montée de l’exaspération et pourrait conduire à des situations de violence.

Nous estimons que la reprise du dialogue est plus que nécessaire pour aboutir à une solution conforme aux droits, sur la situation des prisonniers et au-delà. Certains ont pour habitude de nous reprocher notre militantisme, mais nous l’assumons.

Nous sommes des militants politiques avant tout et c’est en ce sens que nous sommes, et que nous serons, aux côtés de ces jeunes, et de tous ceux qui se battent pour leurs idées.

Ainsi, nous souhaiterions savoir, Monsieur le Président, quels échanges avez-vous eu à ce sujet avec le Préfet de Corse et quelles sont les voies et moyens que vous comptez mettre en œuvre pour lutter contre cette répression, et au-delà, pour faire respecter les droits des Corses.



Occupation de la Préfecture en soutien à Alessandri et Ferrandi – Répression coloniale – Réactions du mouvement national #Corse

Produit CORSU E RIBELLU

bandeauribelluteeshirt (1)

Produits à partir de 13e

WP2Social Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
error: