X

(Unità Naziunale – 17 octobre 2017 – 20h00) Ce mardi 17 octobre notre amie , Katty Bartoli, présidente de l’associu Sulidarità a été placée en garde-à-vue au camp militaire d’Asprettu sur commission rogatoire de la juge anti terroriste Mdm Rich-flament pour recel de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste.

Malgré tous les signes d’apaisements émanant du mouvement national corse, malgré la volonté générale de notre peuple d’avancer vers un futur serein, malgré la recherche d’une véritable solution politique, l’état français accentue sa politique de répression aveugle et systématique n’épargnant ni les jeunes, ni les mères de famille.

Cette stratégie de la tension s’accompagne de tentatives d’ériger un pseudo-front républicain visant , au mépris de la « neutralité de l’état », à s’ingérer dans la vie démocratique de la Corse et tenter par tous les moyens de conjurer l’inexorable poussée du nationalisme.

Les Corses ne sont pas dupes des pitoyables manœuvres d’un état déliquescent dérivant dangereusement vers le totalitarisme. La garde à vue de Katty a été suspendue à 17h par la juge. Elle sera reconvoquée à Paris. L’acharnement étatique continue mais la Corse ne baissera jamais la tête.

La solidarité de chacun des nôtres est une arme que traduira le soutien sans faille à notre sœur Katty Bartoli, ainsi qu’à tous les prisonniers et recherchés politiques.

Associu Sulidarità
17 octobre 2017

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)