X

(Unità Naziunale – 21 septembre 2017 – 09h30) L’arrestation d’un recherché politique, les conditions de sa déportation sur une prison de France, son incarcération et son isolement très éloigné des siens, mettent en évidence que la répression policière et judiciaire reste de vigueur en Corse.

Cette répression politique dément le principe même d’apaisement, – mot employé lorsqu’il s’agit de la Corse par certains représentants de l’Etat français – et s’oppose au processus de paix tel que proposé par le Mouvement Patriote.

A l’évidence pour la France, la Corse n’est certainement pas un pays ami …

L’arrestation de Franck Paoli intervient dans un contexte précis. Celui des préparatifs électoraux où l’affirmation et la réussite d’une véritable union patriotique sèment la crainte parmi les ennemis de notre Peuple et ses droits.

A la provocation répondons par la mobilisation populaire !

U Riacquistu di Portivecchju s’associera à toute initiative susceptible de répondre à tous ces agissements visant à affaiblir le Mouvement de Libération Nationale.

U Riacquistu di Portivechju renouvelle son entier soutien politique et fraternel à tous les prisonniers politiques corses.

U Riacquistu di Portivechju rappelle son attachement au principe de processus de paix qui passe irrémédiablement par la mise en place de véritables négociations politiques entre le Mouvement Patriotique et l’Etat français, et sous le regard du Peuple.

U Riacquistu di Portivechju
20 septembre 2017

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)