X

Suite au grand rassemblement de Corti, en date du 29 juillet dernier, le PNC tient publiquement à se féliciter de la pleine réussite de l’évènement ainsi que de l’adhésion populaire très largement manifestée.

Près de 10 ans après les municipales de 2008, et notre appel commun à la création d’un grand parti nationaliste inscrit dans notre démarche stratégique, le processus est en passe d’être formalisé et de franchir une étape décisive.

(Corse net infos) (Alta Frequenza)

Cette formation nouvelle devrait enfin nous donner, progressivement mais de façon irréversible, l’élan nécessaire à la concrétisation de 50 années de combats de toutes natures, de sacrifices mais également d’acquis majeurs.

Cette dernière marche doit nous permettre, non plus uniquement de gérer les affaires courantes, mais d’être rapidement dotés d’un réel pouvoir politique, notamment législatif et réglementaire, d’exercer celui-ci en faveur des intérêts collectifs du peuple corse et plus précisément, dans une trajectoire d’autodétermination et de reconnaissance de l’ensemble de nos droits nationaux.

« AG DU PNC 17 septembre 2017 »

Sur ces bases, les instances du PNC ont d’ores et déjà engagé le processus interne conduisant à une grande Assemblée Générale, qui aura lieu le 17 septembre prochain.

Cette réunion déterminante permettra au PNC d’approfondir (et de valider) ce que seront les axes forts du futur parti Femu a Corsica, tels que débattus lors de la réunion de travail paritaire (PNC/INSEME) du 29 juillet dernier, à savoir :

« maintien de l’unité du Mouvement National »

  • Femu a Corsica devra être tout à la fois un parti de militants et un parti de gouvernement,
  • l’Autodétermination constituera la ligne politique et l’axe stratégique de Femu a Corsica,
  • l’ouverture prônée par Femu devra s’opérer dans le constant respect de ces principes et la claire volonté de maintien de l’unité du Mouvement National,
  • Femu devra enfin s’adosser à un véritable projet de société, intégrant nos fondamentaux et arrêtant des propositions concrètes dans tous les domaines de l’action publique.

Il appartient désormais aux deux structures fondatrices, U PARTITU DI A NAZIONE CORSA et INSEME PE A CORSICA, de rassembler leurs forces respectives pour construire sereinement le Parti dont les corses ont besoin, pour affronter les nombreux combats qui nous conduiront résolument sur les chemins de l’émancipation nationale.

A l’évidence, tous les nationalistes partageant notre vision du combat politique devront être largement impliqués, et même étroitement associés, tant leur contribution, au regard des enjeux, est aujourd’hui décisive.

Jean-Christophe ANGELINI
Léon GIACOMONI

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)