X

(Unità Naziunale – 3 août 2017 – 12h15Baptiste Maestracci, incarcéré depuis mai dernier, a été libéré aujourd’hui sous contrôle judiciaire. Il avait, avec Guillaume Amadei et Yohann Hemery, entamé une grève des plateaux 

La jeunesse corse a été la cible ces dernières années (notamment depuis la réactivation de la Ghjuventù Indipendentista fin 2012), d’un acharnement répressif qui n’a eu de cesse d’augmenter d’années en années pour terminer par une véritable battue de l’Etat Colonial contre tout ce qui était « jeune et Corse », que ce soit pour les revendications politiques, ou sportives ou « politico-sportive ».

Trois des jeunes corses étaient en grève des plateaux-repas (19072017), Baptiste Maestracci, Guillaume Amadei et Yohann Hemery. Ils « exigent une remise en liberté sous surveillance électronique ».

Une conférence de presse a été organisée par A Cunsulta di A Ghjuventù Naziunaliste Corsa  le samedi 22 juillet pour les soutenir dans leurs revendications.

En mai dernier (vers le 26 mai), Guillaume Amadei entamait une grève de la faim, pour demander de passer de l’unité des arrivants au centre de détention. Aussitôt rejoint dans une grève des plateaux par Baptiste Maestracci, Yohann Hemery ainsi que par des prisonniers politiques de Borgu, et Paris. Action effectuée quelques jours avant une demande de remise en liberté refusée (pour les 3). Ils ont été incarcérés en mai dernier (vers le 11/05/2017).

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)