X

La ville d’Ajaccio, avec ses nombreuses écoles, a mis en place dans la difficulté les rythmes scolaires.

Pour cela un comité de pilotage constitué de l’ensemble de la communauté éducative (mairie, éducation nationale, parents d’élèves) s’est réuni plusieurs fois afin de trouver un compromis dans l’intérêt des enfants. Le bilan reste mitigé puisque dans certaines écoles la garderie remplace les activités promises.

Monsieur le maire d’Ajaccio vient de lancer un questionnaire sur le site internet de la ville d’Ajaccio concernant ce sujet. En l’attente du décret ministériel qui devrait mettre fin aux TAP pour les mairies qui le souhaitent, il consulte tout le monde (car n’importe qui peut répondre,, même des personnes sans enfant) sauf les 1ers intéressés : la communauté éducative représenté au comité de pilotage.

Deux solutions sont offertes, les deux sont payantes pour les familles :

– école les lundi, mardi, jeudi et vendredi ; donc centre aéré payant toute la journée du mercredi (le mercredi matin en plus) ;
– école comme aujourd’hui avec les TAP les mardi et vendredi après-midi, qui deviennent payants puisque l’état « ne verserait plus »* de compensation.

Vous avez donc le choix entre de longues journées pour vos enfants ou des activités inexistantes payantes !

A noter également que sur saisie du Président de l’Assemblée un débat aura lieu à la rentrée sur le système éducatif corse et des propositions seront misent sur la table en matière de calendrier et de rythmes scolaires (notamment au CESC où nous siégions) pour le transfert de la compétence à la CTC.

L’APC se mobilisera avec votre aide pour faire entendre la voix des enfants et des familles.

Le Président
Denis Luciani

* le decret ministériel n’étant pas encore rédigé, les conditions de fin des TAP ne sont pas connues

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)