X

Chef historique d’ETA, Josu Urrutikoetxea, vient d’être condamné par le tribunal correctionnel de Paris en son absence.

Josu Urrutikoetxea a été condamné par défaut à huit ans de prison par le tribunal correctionnel de Paris. Chef historique d’ETA, âgé aujourd’hui de 66 ans, il était jugé pour son rôle en tant que responsable de l’appareil international pour des actions entre 2011 et 2013. Les trois juges le considèrent coupable de terrorisme. Le procureur avait requis six ans de prison.

Josu Urrutikoetxea, en fuite depuis 2002, était à Oslo (Norvège) depuis la fin 2011, après que le groupe ait annoncé l’abandon de la lutte armée. Il y est resté jusqu’à son expulsion par les autorités norvégiennes en février 2013. Les dernières perquisitions pour le retrouver ont été menées dans le territoire français en octobre 2016 : au domicile de sa compagne et de sa fille, à Anglet, et en Ariège, à Durban-sur-Aize, où Josu Urrutikoetxea avait déjà été recherché en vain en juillet 2013.

Source

à suivre sur  l'application android Unità Naziunale ou bien sur ce lien mobile (Apple, tablettes...)